mercredi 10 février 2016

#ootd neige et ciel gris

Neige au sol et ciel gris, mon ootd est raccord avec la météo. 
Ce gros pull irlandais gris anthracite provient directement d'un comptoir maritime breton (notez l'exotisme du propos). Acheté à Belle-île-en-mer il y a dix ans, hyper chaud et toujours aussi beau. J'aime par dessus tout son col roulé car "chaud au cou, chaud partout" dixit l'un de mes meilleurs amis, apôtre de proverbes d'un autre temps (bien qu'il n'ait pas atteint la cinquantaine).

On oublie trop souvent les comptoirs maritimes, alors qu'ils regorgent de basiques d'excellente qualité (comment ? vous n'avez pas de caban ?). Lors de votre prochaine escapade en bord de mer, pensez-y !
J'ai bien conscience qu'il est quelque peu anachronique de vous parler houle et embruns alors que vous n'avez sans doute qu'une envie, celle de chausser des skis... Mais, il faut vous y faire, j'ai mes propres stratégies marketing.




bracelet argent passementerie Littlegrigri vu porté

Pull irlandais (old), jean blanc mango (old, mais si vous ne trouvez pas de jean blanc, je m'inquiète pour vous), bracelet Passementerie Littlegrigri.

lundi 8 février 2016

#ootd perfecto

L'outfit du jour (je traduis, je sais que vous avez un peu de mal avec l'anglais) un tantinet connoté "C'est nous les gars de la marine" mais qui confirme que le pull Hatfield est nettement mieux avec un pantalon taille haute.

And now, ladies and gentlemen, let me introduce you my new perfecto ! 
(j'ai cru comprendre que vous étiez inquiets) 
Un sandro (adoubé par mon homme), que j'ai finalement dégotté chez Vestiaire Collective (je m'offrirai un Acne quand je serai plus grande). 

Outfit : perfecto sandro, pantalon à pont, pull isabel marant, converse


dimanche 7 février 2016

La vie est belle chez Petite Etincelle !

Mélusine a été formelle : A 11 ans on ne porte plus de liberty ! en tout cas pas dans mon collège. Elle m'a claqué ça, comme ça (j'ai un peu pleuré). Et arrête avec tes blouses, je n'aime que les sweat-shirts (mais qu'est-ce que j'ai fait au Bon Dieu ?)

Après avoir découvert les créations de Petite Etincelle, je crois qu'il faut que j'aie un deuxième enfant. 
Enfin, à la réflexion, ce ne serait pas très responsable, je m'en sors à peine avec ma fille (que j'aime de tout mon cœur)(mais pourquoi ne fait-elle pas tout ce que je lui demande ?)(peut-être mes demandes ne sont-elles pas suffisamment claires ?)(enfin... "range ta chambre, s'il te plait", le message est quand-même accessible, non ?). 
Mamans de familles nombreuses, vous avez toute mon admiration, sachez-le. (à compter de deux enfants vous entrez dans ma catégorie famille nombreuse*)
Je dois donc me résoudre à l'évidence, je n'habillerai pas mes futurs enfants chez Petite Etincelle... 
M'en fous, j'ai trois copines qui accouchent au printemps :) 









Et si vous êtes en pré-burn-out, je vous invite à visionner Véronique Gallo (en cure), une maman débordée qui consulte sa psy en ligne. Je viens de la découvrir aussi, elle fait un bien fou !

(*) à partir de 5 enfants, vous entrez dans la catégorie extra-terrestre.

mercredi 3 février 2016

Spotted : Le sweat japonisant

A piquer directement au rayon mec, le sweat japonisant un poil onirique. 
Oui, oui, moi aussi c'est mon dixième sweat-shirt (mais on les use au sport, non ?). 
A porter avec un jean brut, un joli pantalon bleu marine ou même un pantalon mili kaki...


Attention, prix dérisoire chez kiabi (18€), va falloir jouer des coudes ;)


(J'ai pris une taille S, ils sont plutôt slim et pas trop longs. Le S correspond à un 36 femme)

mardi 2 février 2016

Don't be lazy

Si vous êtes passées à côté...
Chaque fois que je manque de courage pour faire du sport, je me repasse cette vidéo (plusieurs fois)(il me faut un peu de temps pour sortir de mon fauteuil). Elle date de 2008, Tina Turner avait 70 ans.


Cette énergie à 70 ans, on n'y arrivera pas sans sport les filles ! (entre autres) Peut-être que d'ici là j'apprendrai à danser sur des talons aiguille (sans me faire marcher dessus par Beyonce)(j'aime pas trop l'idée qu'elle me marche dessus)(ceci dit, que je sache marcher correctement sur des stilettos, ce serait déjà un bon début).
Ok, let's rock !
:)

lundi 1 février 2016

Horn necklace or not ?

Une photo publiée par littlegrigri (@littlegrigri) le
 
J'ai toujours eu envie d'un gros collier en corne. Un beau. 
Bien sûr, ceux de chez Hermès sont magnifiques. Et inabordables. 

En traînant sur Etsy ou ebay on trouve des artisans vietnamiens qui proposent leur production. J'ai souvent eu un peu peur qu'ils soient grossiers ou mal polis (les colliers), puis j'ai finalement sauté le pas. Reçu ce midi, je le trimballe partout comme un trophée. Récompensée d'avoir osé. Je l'adore. C'est tellement joli sur une chemise blanche (ok, là elle est bleue mais pas eu le temps de changer)(j'ai quand même du boulot). 

Collier en corne sur chemise bleue et pull kaki

Un jour ma sœur m'a dit qu'un collier en corne ça faisait mémé. Elle les range dans la même catégorie que les chaînes de lunettes (tribute to Catherine et Liliane). Nous sommes (nous aussi) très proches toutes les deux, mais nos divergences de goût en matière de mode ont longtemps été anthologiques. Avec le temps, elles ont tendance à s'atténuer (je préfère penser que c'est elle qui s'améliore).  

vendredi 29 janvier 2016

Oh ! La fausse bonne idée...

Banc d'essai Oh ! Les jambes
L'idée était alléchante : gagner 4 cm même à plat, jambes longues, fesses et tête haute, etc... (j'aurais dû m'apercevoir que la notion de confort n'est mentionnée nulle part by the way). Ni une, ni deux, je ne résiste pas à la promesse d'être un peu plus grande, je les commande (18,50€ + les frais d'envoi = 23€)

visuel du site Oh les jambes

les semelles Oh les jambes

A la réception j'ai quand même un gros doute en voyant le "design" de la semelle... (pile le moment où ça m'est revenu : le père noël n'existe pas !)


J'ai essayé de les glisser dans mes bottes (des Geronimo Free Lance assez larges), petit souci, quand les semelles y sont, ce sont mes pieds qui ne rentrent plus. Forcément, la chaussure n'est pas prévue pour, alors ça coince au niveau du coup de pied. Qu'à cela ne tienne, j'ai tenté le coup avec des converses hautes. Comment dire... ça rentre, je ne peux pas le nier. Mais une fois les lacets noués, j'avais l'air d'avoir le pied bot. Pour un artifice censé vous faire la jambe longue et les fesses hautes, le pied bot, ça commence mal la silhouette.


J'ai donc décidé de retourner les semelles (je précise que je n'ai pas marché avec) et par acquis de conscience je jette un œil aux conditions de retour :

RETOUR ET REMBOURSEMENT
​Conformément aux dispositions de l'article L 121.20 du Code de la consommation, l'Utilisateur dispose d'un droit de rétractation sur sa commande. Il dispose de 7 jours pour se rétracter et pour retourner les articles. Ce délai court à compter de la réception de la marchandise. Ce droit s'exerce par le renvoi du produit, les frais de port restant à la charge de l'Utilisateur. Il appartiendra à l'Utilisateur de conserver toute preuve de ce retour, ce qui suppose que les articles soient retournés par envoi recommandé ou par tout autre moyen donnant date certaine à cet envoi. Le retour des marchandises s'effectue aux frais, risques et périls de l'Utilisateur (il lui est donc conseillé de déclarer la valeur de la marchandise et de souscrire une assurance couvrant ces risques).
Il est conseillé de retourner les colis en colissimo suivi contre signature.
L’adresse de retour est la suivante :
OH LES JAMBES . 10 rue Guichard 75016 Paris, France.
Les présentes conditions ne sont pas valables sur les commandes d'articles soldés ou en promotion, ni sur celles bénéficiants d'un code coupon promotionnel.
Tous les produits retournés devront être renvoyés parfaitement intacts. A réception du colis, « OH LES JAMBES» jugera du parfait état de la marchandise retournée. Aucun retour ne sera accepté si les produits retournés ont été visiblement utilisés ou endommagés du fait du client et que cette utilisation ou ces dommages rendent les produits impropres à la vente.Si le retour est refusé par
« OH LES JAMBES », les produits seront alors retournés au client aux frais de « OH LES JAMBES » sans que le client puisse exiger une quelconque compensation ou droit à remboursement, à l’exception de l’exercice ultérieur de ses droits à garantie sur les marchandises vendues.

Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'elle sont dissuasives ! Ils conseillent un renvoi en colissimo suivi remis contre signature, soit un coût d'environ 8€ pour un produit à 18,50€. Alors qu'eux vous les ont expédiées dans une simple enveloppe à bulle affranchie en lettre verte. Personnellement je vous conseille l'enveloppe bulle en tarif lettre avec juste le suivi en plus.

Dans le doute, je leur ai tout de même envoyé ce mail avant hier :
Bonjour, j'ai bien reçu les semelles qui ne me satisfont pas du tout. Je souhaiterais les retourner. Vos conditions générales précisent : "Tous les produits retournés devront être renvoyés parfaitement intacts." mais il est bien évident que j'ai ouvert l'emballage pour pouvoir les essayer et me rendre compte que ça ne me convient pas. Je n'ai fait qu'un essayage et n'ai pas marché avec les semelles. Considérez-vous cela comme parfaitement intact ?
J'attends votre réponse.
Cordialement,
DG

Bon, et bien j'attends toujours la réponse... J'ai donc renvoyé les semelles aujourd'hui en espérant être remboursée, mais le contenu des conditions générales me fait craindre le contraire.

Pour conclure : si vous avez le pied très fin, peut être que ces semelles peuvent vous convenir. Sont-elles confortables ? Je me suis bien gardée de marcher avec de peur de ne pouvoir les retourner. Quant au service client, il est inexistant. 
La rubrique portrait parle du "dernier tour de magie" des deux stylistes... ça ressemble plus à un coup marketing qui sera peut-être lucratif grâce à leur carnet d'adresse, quelques it girls en ont fait la promotion sur instagram.

Trèèèès décevant tout ça.  
:(

***** Edit du 1er février *****

J'ai fini par recevoir une réponse (chaleureuse) que je vous livre en intégralité :

lundi 18 janvier 2016

Cet obscur objet du désir

Il est une pièce dont je rêve depuis ma première virée parisienne.  Quelques heures aux puces entre copines à 18 ans,  et voilà, j'avais envie d'un perfecto. Je suis pourtant rentrée sans à l'époque parce-que je n'en avais pas les moyens et de toute façon j'avais quelques incertitudes quant à la réaction parentale (assez peu portés sur tout "ce qui fait loubard").

N'empêche, à trente-quinze ans (en comptage de blogueuse) je n'ai toujours pas franchi le pas, mais ça me titille toujours... 
Avec le temps, je me suis convaincue qu'un perfecto doit être de très belle qualité pour vieillir avec classe. Comme le mythique Saint Laurent. (Mythique ET hors de portée). Ou le Mape chez Acne Studios qui frise la perfection.

Et vous ? Vous avez un avis sur le perfecto ? Racontez-moi, ça m'intéresse...

perfecto mape acne studios
Caroline de Maigret en perfecto
Caroline de Maigret

jean noir, chemise blanche et perfecto cuir noir
©Death By Elocution

perfecto Bouchra Jarrar
Perfecto Bouchra Jarrar

perfecto balenciaga et pantalon moutarde
Le Balenciaga de ©Mercredie.com

perfecto noir et pantalon gris
©Tendances de Mode




mercredi 13 janvier 2016

Le pull Hatfield avec un taille basse ??

Peut-on porter le pull Hatfield Isabel Marant avec un jean taille basse ? (alors qu'il a été conçu pour être porté avec des tailles hautes)(soyons folles).


Alors, c'est d'accord, vous pouvez (de rien, je vous en prie). Mais mieux vaut porter un petit t-shirt noir en dessous parce qu'il est très très court quand même.

 Non mais vous avez vu cette ligne de danseuse mytho ?



Ah oui ! et même si vous vous dites qu'il est tellement beau et chaud que c'est votre meilleur achat depuis très longtemps (au moins 15 jours), je vous suggère d'éviter de lever les bras en signe de victoire, du moins tant que vous avez le ventre tout blanc (et flasque).


Je vous mets la photo du défilé parce que je suis maso trouve intéressant de noter que les créations d'Isabel Marant peuvent être portées même avec 20 cm de jambes en moins. Enfin, le pull. Si j'essayais ce pantalon (qui ne me plait pas ceci dit), la taille m'arriverait probablement sous les bras.

mardi 12 janvier 2016

Et le Brésil, on en parle ?

J'ai trouvé cette petite chose adorable en solde chez zara. Pas de saison, me direz-vous ? Je ne vais pas me laisser impressionner par trois flocons, et puis je pars au Brésil dans 2 mois et 27 jours. Visite de courtoisie chez ma sœur (qui a vécu 8 ans à Varsovie mais je n'y suis jamais allée)(par manque de temps sans doute). Puisque vous êtes là, autant que je vous raconte ma vie (elle est tellement passionnante)(notez que lorsque je serai ambassadrice à l'ONU, j'aurai moins de temps pour vous).


Imaginez donc cette petite merveille enfilée négligemment sur un maillot de bain à peine sec. Avec un vieux short kaki et des tongs en cuir, hein ? (je vous ferais bien une photo pour vous aider, mais shorts et tongs sont au fond des mes cartons d'été)(je rêve d'un dressing assez grand pour ne pas être obligée de switcher chaque saison, pas vous ?)

Tunique en voile de coton zara 12,99€