mercredi 20 juin 2018

Les soldes n'ont même pas commencé !

...et déjà Mélusine et moi avons complètement craqué pour les petits pull super féminins de chez Karl Marc John (mais bon, en vente privée donc ça va)(et de toute façon vous et moi savons bien qu'au moment des soldes il n'y aura plus notre taille)

Pull MILANO Karl Marc John


lundi 18 juin 2018

Ma fête des (p)mères

Et ce qui devait arriver arriva...
Rappelez-vous il y a quinze jours je vous racontais : Mes premières fêtes des mères ont été des fiascos.
À force de persévérance et de messages subtils 🐘🐘🐘, celle-ci devrait bien se passer 🤩  Enfin, je vous dirai ça le 17, on a décider de me fêter en même temps que les pères, mon cadeau n'étant pas encore arrivé 🙄    
Et bien nous y voilà, nous sommes le 17 juin et comme prévu, nous fêtons en même temps la fête des pères et la fêtes des mères. Mon homme et ma fille ont unis leurs efforts (elle donne son avis, il paye #vivelesados) pour choisir quelque chose qui me ferait vraiment plaisir. J'imagine qu'inconsciemment le calendrier les a poussé à me choisir... un bracelet pour homme ! 😳

Je le garde car c'est offert de bon cœur !




Non, plus sérieusement, il me plait beaucoup. Il a bien entendu fallu que je le raccourcisse, mais je sais à peu près comment bricoler les bijoux  😉 Merci mes amours  😍


mercredi 13 juin 2018

On est bien en juin ?


Non parce que je viens de recevoir cette robe longue zara ET JE VOUDRAIS BIEN LA METTRE !! avec des sandales d'été comme ces merveilles qui arrivent très bientôt chez 86 rue Michelle, avec une veste en jean un peu vintage pour les matins frais (je ne vous fais pas l'affront de vous dire où la trouver), avec ce mini panier format sac à main qui me fait sacrément de l'œil (un format de panier que je n'ai pas encore, comment voulez-vous que je fasse !) et mon sautoir Philodendron... donc PAS SOUS LA PLUIE !

D'autant qu'il se pourrait bien que ces lunettes Sensee soient mes préférées de l'été ! 



S'il fallait un ultime argument pour implorer le soleil, ce serait le dos de cette robe qu'il serait criminel de cacher (même si bon, ok, je n'ai peut-être pas la peau aussi mâte)(un jour qui sait ?)(dans une autre vie)



By the way, si vous vous demandez : Peut-on porter une robe longue quand on fait (largement) moins d'1m75 ? La réponse est OUI, mais pitié, pas avec des talons (des compensées à la rigueur, mais faut voir le modèle). La robe longue cn'est jolie qu'à plat, façon gipsy. Sauf si vous êtes invitée chez Mélania Trump. Alors là, c'est une autre affaire... (on se connait ?) 



lundi 11 juin 2018

L'Intimité symbiotique de Perrine

Vous êtes à Barcelone en juillet ? Je suis jalouse ! 
J'ai toujours voulu vivre à Barcelone mais mon homme se montre assez peu coopératif sur le projet (il ne parle pas espagnol par exemple).

Donc, si vous avez la chance de passer par Barcelone en juillet, je vous invite à aller découvrir le travail hyper rafraichissant (j'espère qu'elle ne m'en voudra pas pour le qualificatif) de l'illustratrice Perrine Honoré. J'adore me balader là où elle nous emmène :) 


En attendant juillet (où si vous n'avez pas prévu de passer par Barcelone), vous pouvez découvrir son travail sur son site https://perrinehonore.com (les basques y trouveront un joli clin d'œil).



Le vernissage de son expo aura lieu le 
4 juillet à 20h 
Galerie MISCELANEA 
10, Carrer de Guàrdia, 08001 Barcelona
 - l'expo se tiendra du 4 au 29 juillet - 

Perrine Honoré dans son exposition "Intimité Symbiotique" nous invite à être des enfants et à contempler ses illustrations sans préjugés, répondant à une série de questions et de préoccupations qui inspirent et donnent vie à son travail.

L'artiste tente de déchosifier le corps et d'effacer de manière généreuse et colorée cette frontière entre le féminin et le masculin.

Elle partage des images et des scènes d'êtres humains émancipés, imparfaits et sensibles, qui se dévoilent sous nos yeux pour nous rappeler que nous sommes nature, la sève, l'eau et la vie.

Où finit ce que nous considérons comme «je» et où commence «l'autre»? Suis-je seulement mon corps ou suis-je un corps et quelque chose d'autre? Est-ce que je considère la terre comme faisant partie de moi ou est-ce un agent externe? Peut-on dire que l'être humain vit actuellement en symbiose avec la terre? Est-il possible que nous ayons une vision trop arrogante et anthropocentrique du monde?

Et si nous prenions plus soin les uns des autres, des hommes, des plantes, des animaux et de la planète?

Cette exposition vous donne l'occasion de faire une pause et de vous déconnecter pendant quelques minutes d'un monde effréné auquel nous ne pouvons souvent pas suivre le rythme.

C'est aussi un cadeau que l'artiste nous fait, de s'arrêter sur le chemin et réfléchir sur la lenteur, la contemplation, l'introspection et notre rôle en tant qu'êtres humains sur cette terre.

dimanche 10 juin 2018

Previously on instagram

Tellement longtemps que je n'avais pas fait cette rubrique... morceaux choisis.
Et promesse de faire de ce Previously on instagram votre nouveau rendez-vous dominical (juste après la messe)(ou pendant si l'homélie est un peu longuette)







Une publication partagée par littlegrigri (@littlegrigri) le

Une publication partagée par littlegrigri (@littlegrigri) le


jeudi 7 juin 2018

Le Seafarer (bis) (avec une question cruciale)


Guess what, j'adore le Penelope aussi !! Même si une vraie question se pose avec le flare (ou pattes d'éph si tu es née dans les 70's). Faut-il le porter avec des talons ou à plat avec des converses ? Non, parce-que ce n'est pas du tout le même ourlet si vous voyez ce que je veux dire...





Alors, à votre avis, longueur talons ou flat ?

Non parce-que, ne pas choisir peut mener là :

(Sorry Jen)

mardi 5 juin 2018

Alerte bon plan bikini


Cette merveille de luminosité (entre corail et orange foncé)(ma photo est un peu grise) est en ce moment même chez h&m (9,99€ le haut et 12,99€ le bas) et ce serait vraiment dommage de passer à côté parce qu'il est vraiment top ! 

Attention néanmoins, le haut taille vraiment petit, notamment sous la poitrine, donc si vous hésitez entre deux tailles prenez la grande (85C = 38 pour info). Le bas taille un tout petit peu grand donc entre deux tailles prenez la plus petite (vous me suivez ?) d'autant que rien de pire qu'un bas de maillot qui pendouille.

Promis, je vous posterai une photo porté dès que je serai bien hâlée (fin août d'après mes calculs). En attendant le voici porté par un modèle professionnel. Enfin, professionnel, c'est vite dit, vous noterez qu'elle a mal ajusté les festons sous le bras (c'est terrible ce laisser-aller...)



lundi 21 mai 2018

Le Seafarer : histoire (un peu longue) d'un mythe

Lord Jim Seafarer


Vous avez forcément vu ces jeans mythiques sur les photos iconiques des 70s, mais vous êtes-vous déjà penché sur la belle histoire de la marque ?


La belle histoire de Seafarer (ndlr : traduction personnelle assez libre)


"Ils ont caressé les courbes de Bardot, traversé les océans et défini une époque. Ils sont allés en guerre de l'Europe vers l'Asie, ont dansé les nuits de St Tropez et sont devenus symbole de paix. Ils ont été portés sur les navires de l'American Navy mais sont devenus célèbres sur les corps des plus belles femmes du monde. 
Les pantalons Seafarer ont voyagé à travers l'histoire, unissant le style, l'émancipation, le courage, la paix, Hollywood et la Rive Gauche. Au début du 20è siècle leur histoire a commencé par une nécessité : Les marins avaient besoin de pantalons qu'ils pouvaient enlever rapidement en cas d'orage, rouler facilement et garder au sec quand ils débarquaient.  Seafarer, pour la première fois allait consacrer le détail qui marquerait l'histoire du style : le pantalon "pattes d'eph". 
Puis, ironie du sort comme seule l'industrie de la mode peut en générer, dans les années 60s et 70s, ils ont été dénichés dans des friperies et portés par BB, Ursula Andress, Jane Birkin,  Raquel Welch, Jacqueline Bisset, Farah Fawcett. Et c'est ainsi que la nécessité devient un plaisir, le vêtement de travail devient un engagement civil et le nouveau monde recrée un pont vers la vieille Europe. Ainsi Seafarer unit les hommes et les femmes, confort et sexualité, la sévérité et la mode. 
Ils ont une coupe parfaite, sans forcer, impeccable, capable de définir une époque, d'exprimer une idée. Représentant le sourire du marin qui embrasse sa fiancée après la guerre. Ou la béatitude de Jane Birkin lors de ces après-midis français qui sont devenus l'idéal du casual chic. Tellement chic qu'il a fini au Metropolitan Museum de New York comme pièce maîtresse du design du 20è siècle. Les vagues du destin on porté le Seafarer intact jusqu'à nos jours, préservé du temps. 
Après avoir navigué au siècle dernier, la marque a été relancée au printemps 2013 avec une collection femme qui propose la même coupe légendaire et fabriqué avec la même maîtrise en Italie. Matériaux, couture, construction et résistance à l'usure résultant d'une recherche attentive issue de la redécouverte des archives de la marque et du meilleur savoir-faire italien. C'est la tradition qui devient innovation et continue à raconter une histoire, l'esthétique à nouveau destinée aux femmes."

Lord Jim Seafarer - mocassins leopard Sezane

Je ne doute pas une seconde d'être dans la droite lignée de toutes ces icônes (quoique, j'ai quand même un doute pour Bardot) mais au delà du story-telling savamment orchestré, quand votre homme vous dit d'emblée : C'est ton nouveau jean ? Il est bien coupé. Très joli ! alors que vous ne l'avez même pas sollicité, il y a lieu de s'intéresser à l'affaire, non ?

Il l'a juste trouvé un peu court mais la notion de longueur Capri lui avait échappé jusqu'ici (la mode n'est pas son premier domaine d'expertise).
Il faut surtout vous avouer que la matière fabuleuse de ces jeans les rend aussi confortables qu'un leggings (et Dieu me préserve de porter des leggings un jour)(ou alors appelons ça yoga pants si vous voulez bien) tout en restant tellement élégants. Equation parfaite. D'où ma nouvelle passion !


Lord Jim Seafarer - mocassins leopard Sezane

Voici le Lord Jim que je ne quitte plus depuis une semaine (coupe droite, longueur capri donc)(il avait des pompons en bas, mais faciles à virer, je préserve ma dignité) et j'attends un Penelope cette semaine. Le flare mythique. Can't wait !

Soyons honnêtes, ils se méritent. Pas faciles à trouver quand on est en Province (et assez chers), donc une fois encore c'est grâce à la magie du web qu'ils arrivent jusqu'à moi. Pour celles qui se poseront la question : ils taillent parfaitement (ni petit, ni grand), le 24 est un vrai 34 français, le 25 un vrai 36.
:)

lundi 14 mai 2018

New York tips

Il est plus que temps que je vous donne mes bonnes adresses new-yorkaises, je sens bien que vous n'en pouvez plus d'attendre !

Commençons par mon enseigne préférée, Madewell, d'où j'ai rapporté les deux pièces qui me manquaient pour bien travailler (c'était donc ça!) : un tote bag en cuir et toile kaki très surplus militaire et une superbe housse de laptop en cuir. 
Pas la peine d'aller à NY pour ça me direz-vous Madewell livre en France depuis quelques années. Certes, et les prix en € sont conformes aux prix en $ mais, arrivée au checkout, vous aurez la mauvaise surprise de découvrir les 15€ de fais de port + les 14,49€ de taxes d'importation ! D'où l'intérêt de missionner votre bonne copine qui part à New York (et qui est assez sympa pour risquer l'excédent de bagage vu la liste que vous lui avez donnée)(quand on aime...)

Tote en toile kaki + housse laptop en cuir Madewell


Si tu aimes les fringues vintage (passons au voutoiement si tu voulez bien), tu fonces à Brooklyn chez Rugged Road & Co, ils ont des pièces de dingues ! J'y achète des sous-vêtements (juste le haut, hein !) de l'armée en coton écru hyper épais. Grâce à leur maillage particulier ils sont assez chauds et hyper jolis. Je m'en sers comme sweat-shirt (28$ pièce si mes souvenirs sont bons).

T-shirt surplus US Rugged Road

T-shirt surplus US Rugged Road

Rugged Road Brooklyn


Le truc que tu ne parviendras jamais à ramener (parce-que pour ça il faudrait que tu arrives à résister jusqu'au départ) c'est le MEILLEUR COOKIE DU MONDE ENTIER ! Tu les trouveras chez Levain Bakery (ils ont plusieurs adresses dans NY).

Cookies Levain Bakery

Le plus dingue à mon humble avis est le dark chocolate cookie : The ultimate chocolate cookie - dense, chewy and dangerously rich ! Alors oui, c'est 4$ le cookie mais crois-moi ça les vaut largement, d'autant que chaque cookie pèse 170 grammes (oui, tu as bien lu)(c'est pas grave, tu iras courir en rentrant).

Et je termine par une grande nouvelle (pour les parisiens surtout) Urban Outfitters, le mythique concept store US,  a ouvert un flagship à Paris (146 rue de Rivoli). 
Il est possible que nous y soyons allés 3 ou 4 fois (en une semaine). Ma fille a réussi à se faire offrir cette sublime veste Adidas rose poudre qu'elle a portée tous les jours à NY... et pas une seule fois ici ! J'en conclus donc qu'elle reconnaît implicitement qu'elle m'irait bien mieux qu'à elle ; je lui laisse encore une semaine et je lui pique. (ce n'est pas ma fille sur la photo, elle est bien trop jeune pour se maquiller autant).

Veste adidas 3 bandes Rose Urban Outfitters

De mon côté je me suis jeté sur le parfait sweat-shirt à manche courtes que je vais sans doute porter tout l'été (pour commencer, le printemps ferait bien de sortir de sa léthargie !). Vacances bretonnes = souvenez-vous, il n'est pas inutile que le t-shirt soit bien chaud ! (et là c'est bien moi sur la photo)(avant les cookies)

sweat shirt manches courtes Urban Outfitters