mercredi 21 décembre 2011

Diane Von Etamberg

Je profite de l'accalmie pré-reveillon de noël pour vous glisser un tuyau en or...

La semaine dernière, en tombant pour la 127e fois sur ces photos de Carine Roitfeld, je me suis souvenu qu'une robe portefeuille c'est hyper sexy.


Donc j'en ai voulu une.
Donc je me suis jetée sur le web à la recherche d'une robe portefeuille.
Bon là C. Roitfeld porte du Balmain, mais la papesse (que cette expression est moche !) de la robe portefeuille est évidemment, et depuis toujours, Diane Von Furstenberg.

environ 340 € (au bas mot)

  J'ai passé un moment à révasser devant toutes ces images de robes sublimes, parfaitement coupées, au tomber irréprochable (ceci dit, le photoshoot en studio n'est pas non plus l'exercice le plus périlleux de la vie quotidienne). Ensuite j'ai un tout petit peu baissé les yeux pour réaliser qu'il fallait compter environ 340 € pour ces merveilles et je me suis remise au boulot (celui où je gagne de l'argent; et puis c'est pas tout ça mais j'ai des Church's à acheter moi...)

Bref, ce week-end il a fallu que je passe chez Etam pour acheter un cadeau de noël (en réalité je n'avais rien à y faire, mais quand je suis passée devant, une force mystique m'a appelée) et devinez ce que j'ai trouvé... ma robe portefeuille "presque Diane Von Furstenberg" !
Aussi bien coupée (je dois juste la raccourcir un peu, mais le problème ne vient pas de la coupe...), joli tomber même si quelque chose me dit que l'étoffe est un niveau en dessous, d'ailleurs c'est peut être ce qui explique que la virgule ait fait un saut à gauche sur l'étiquette. Parce que du "presque Diane Von Furstenberg" à 34,95 € je n'avais pas le droit de me le refuser (de toute façon mes Church's sont en rupture partout). Joyeux noël, non ?

Je suis Carine Roitfled, je ne souris pas.

dimanche 18 décembre 2011

Dernière ligne droite

... pour vos cadeaux de noël.

Les commandes Littlegrigri expédiées (en France métropolitaine) jusqu'à mardi midi seront livrées avant samedi.
A partir de mercredi, ce sera à la grâce de... la poste !

Si vous avez un message personnel, on grave au jour le jour en ce moment, mais anticipez autant que possible ;)

Et puis là, je suis un peu speed... mais quand ce sera plus calme, en janvier, quand nous en serons toutes au Kusmi détox, je vous parlerai de mon nouveau sac (Barnum bleu nuit, une tuerie), de mes nouvelles boots (ben non, pas les church's) et on papotera de nos cadeaux de noël, d'ac ?

Allez ! Je m'y remets pour que les commandes de ce week-end partent lundi :)



lundi 28 novembre 2011

Le graal du moment.





Ces chaussures m'obsèdent depuis que je les ai découvertes dans un ELLE du mois de septembre...
Depuis, je n'ai de cesse de lister (enfin d'essayer) toutes les bonnes raisons de NE PAS les acheter parce-que, bon, 440 € quand même !
- Elles vont sûrement se démoder.
- Célia est d'accord avec moi.
- C'est tellement un classique que mon père avait les mêmes (en moins funky quand même, les siennes étaient noires et sans les clous).
- Elles sont hors de prix.
- Bien entretenues, des Church's durent facilement dix ans.
- Ces clous leur donnent un souffle rebelle dingue !
- Du rebelle sur des Church's bleu marine, ça va, je peux assumer.
- Elles ont l'air rigide comme ça, mais quiconque a déjà chaussé des Church's sait...

J'ai passé tout le week-end à surfer sur le net à la recherche (pathétique) d'un site qui les vendrait moins cher (genre moitié prix). J'ai d'ailleurs appris que la marque (anglaise par excellence) appartient au groupe Prada.
Puis, j'ai respiré un grand coup et me suis dit (la mort dans l'âme) que j'allais être raisonnable (j'ai deux-trois dépenses prévues ce mois-ci) et attendre janvier.

J'étais assez fière de moi, je l'ai dit à mon homme... qui m'a expliqué que Church's ne solde jamais.

vendredi 25 novembre 2011

ALL YOU NEEED



Dans un mois jour pour jour, vous ouvrirez vos cadeaux de Noël.
Si comme moi vous êtes déjà entrain de vous entraîner à dire merci avec un immense sourire préfabriqué pour l'ouverture du cadeau de votre belle-sœur ; à tenter d'avoir l'air ravi par ce truc qui va probablement très bien chez elle mais ne passera pas votre porte d'entrée... Ce post peut tout changer !

Chez vous je ne sais pas, mais dans ma belle famille ce qu'on aime c'est LA SURPRISE !
Qu'elle soit bonne ou mauvaise ne semble pas avoir d'importance...

Ça vous parle ? Alors vous avez urgemment besoin de neeed !

Imaginez : pendant que vous faites tranquillement votre shopping sur le net (au lieu de travailler) d'un simple clic sur l'image, l'objet de vos rêves rejoint votre wishlist perso.
Il ne vous reste plus qu'à faire savoir à votre entourage que cette liste existe. Vous la mettez à jour, tout au long de l'année, selon vos coups de cœur...

C'est votre anniversaire et vos potes n'ont pas vraiment d'idée ?
Plutôt que de vous faire un cadeau "utile", ils y trouveront comment vous faire PLAISIR, et pourront même le faire de chez eux !
Vous ne savez pas quoi offrir à votre homme qui a déjà tout ? (y compris une femme d'exception). Incitez-le à créer sa liste. Le site permet de voir les objets les plus "listés", ça donne des idées. Et cerise sur le gâteau, il pourra suivre la vôtre :)

C'est génial, complètement gratuit, indispensable.

Le site est encore en version alpha. Pour les non-geek cela signifie qu'il est encore en développement.
Pour les under-non-geeks, il est encore en construction. Pour les linguistes, c'est avant la version beta.
En ligne depuis maintenant deux semaines, il se perfectionne de jour en jour.
On aurait pu attendre qu'il soit finalisé, mais il marche déjà, on adore le concept, et je trouve qu'il serait dommage de s'en passer avant Noël. Je compte d'ailleurs très subtilement en parler à ma belle famille.

Si vous voulez consulter ma liste, juste pour voir ;) elle est là : ma liste perso sur neeed

Et je vous dis ça, comme ça, en passant, mais ça marche nickel sur littlegrigri.com !

mercredi 23 novembre 2011

L'hair con !


Cela faisait si longtemps que je n'avais pas nagé en plein drame capillaire... au moins quatre mois.
Le dilemme ressurgit à chaque changement de saison : je me coupe les cheveux ou pas ?? (variante : je me les teins en gris ou pas ? en châtain très clair ou châtain plus foncé ?)

En général je rumine introspectivement pendant une à deux semaines... Court (enfin un carré dégradé parce-qu'avec un court court, j'ai l'air d'une psychopathe) court donc,  me dis-je : "c'est super pratique", tu te les laves et pas besoin de séchoir, vingt minutes plus tard ils sont secs et impeccablement en place (dans mes rêves), donc c'est décidé je coupe.

Puis, forte de ma décision inébranlable, je consulte mon entourage proche. A commencer par ma fille de 7 ans qui exige que je les laisse pousser "au moins jusqu'au milieu du dos" et aimerait tant que je fasse mienne la tendance Charlotte Free... (bon Ok elle n'emploie pas trop l'expression "faire sienne")
Puis mon homme, un specimen masculin somme toute classique, qui aime les talons hauts (ça m'arrange avec mon mètre soixante) et les cheveux longs.
J'ai également consulté le chien qui semble s'en foutre comme de sa première mue, tant que je ramasse ses poils quotidiennement (cette dernière précision, d'apparence vénielle, prendra tout son sens un peu plus loin... soyez patient).
C'est alors que je me dis que long, c'est joli aussi, et puis je peux les attacher, et arborer plein de coiffures différentes (c'est-à-dire principalement la queue de cheval dans mon cas, mais elle peut être plus ou moins haute, hein ?).
Long c'est mieux finalement.

Ensuite, je tombe sur une photo d'Inès de la Fressange. Dès que je la croise (dans la presse surtout, elle vient peu à Biarritz), c'est pavlovien, je veux sa coupe de cheveux. Un truc de dingue, comme une évidence, ça s'impose littéralement à moi, je ne peux pas lutter. (Je voudrais son visage aussi, mais l'investissement est beaucoup trop lourd).

Ajoutez à ça mon acolyte Sof qui me dit avant hier "demain je te rejoins plus tard, je vais chez le coiffeur" et hop ! Re-décision avec effet immédiat, je prends rendez-vous en même temps qu'elle, on pourra parler boulot (ha ha ha).

Me voici donc hier dans son salon de coiffure top secret, tellement hype que je ne donne l'adresse qu'aux fashionistas aguerries et sur présentation d'une carte vermeil.
Compte tenu de la soudaineté de l'évènement, je n'avais bien entendu pas eu le temps de retoucher ma couleur avant. (Après des années de déceptions pigmentaires, et ce pour l'équivalent pécuniaire d'un Kelly, j'ai décidé que je pouvais très bien le faire moi même. C'est ainsi que je suis devenue ma coloriste préférée.)
Qu'importe, je le ferai après (même si ça devenait très limite... depuis quelques jours déjà).
J'en ressors avec ma coupe Fressange et la perspective de camoufler mes 3 (30? 300?) cheveux blancs le lendemain. Timing parfait. C'est les martines dans dix jours, une couleur est plus jolie après deux ou trois shampoings.
Je sais que le soir même, quand j'irai chercher mon adorable et tendre petite fille, elle me dira "t'es moche comme ça maman", mais je m'en fiche (j'attends qu'elle ait 14 ans et de l'acné pour lui répondre), je suis contente, je me sens tellement Inès de la Fressange. Prête à faire dix trucs à la fois.

Bon, il y a eu un léger couac dans mon organisation sans faille.
Vers 15h30, lors d'une pause boulot, j'ai sorti l'aspirateur pour faire disparaître les poils de chien qui me narguaient dans la lumière. Juste sous l'escalier colimaçon. En acier. Vous noterez au passage que wonder woman (i.e moi, je cultive le self-estime avec une facilité déconcertante), quand elle s'accorde une pause, c'est pour un autre genre de boulot (bien moins glam que les bijoux).
Et bien wonder woman a oublié de wonder réfléchir sous l'escalier. Je me suis relevée avec beaucoup trop d'énergie et un chouilla trop tôt. Ouvert le crâne en passant l'aspi. La gloire.
Sonnée et en sang, j'ai eu la présence d'esprit de sauver mon pull ZV.

Comme ça n'a pas saigné trop longtemps et que c'est dans les cheveux, peu importe si la cicatrice n'est pas belle, je n'ai pas eu besoin de me faire recoudre. Ce matin c'est tout coagulé, je vais laisser faire la nature et attendre que ça cicatrise tout simplement.
La question que je vous pose (particulièrement si vous avez des compétences médicales), c'est : à votre avis combien de temps ?
Non parce-que je ne suis pas sûre qu'appliquer le produit colorant sur une plaie soit très indiqué (ni indolore) et dans 10 jours c'est les martines...

Bon et bien... si vous croisez une mamie fille à cheveux racines poivre et sel aux martines, c'est wonder woman.

Charlotte Free

samedi 19 novembre 2011

On ose ?

le soutif Or de PRINCESSE tam.tam

Parce qu'il est en lurex, qu'il brille, mais ne gratte pas !
Parce que c'est bientôt la fête du sapin !
Parce qu'il a l'air sage comme ça... mais tellement rock n'roll !
Parce que l'idée que cette bretelle dépasse négligemment (oups !) de mon sweat gris... :)
Mais, bon, la coupe est plutôt favorable aux petites poitrines.
Mais, bon (bis), mieux vaut se ruer en boutique, déjà en rupture sur le site :(


vendredi 11 novembre 2011

Allez hop ! on oublie la grisaille...


 ... on se fait plaisir avec les petits nouveaux chez Littlegrigri... 

... et pour les plus malins, une surprise ce week-end sur la page facebook (likez en haut à droite !) (... heu... le verbe "liker", je ne suis pas sûre...)

samedi 22 octobre 2011

Banc d'essai : faut-il du mascara waterproof pour aller voir Polisse ?


J'ai l'impression que tout a déjà été dit et écrit à propos de ce film... (si vous avez réussi à échapper à sa promo, c'est probablement qu'on vous a coupé l'électricité il y a quelques semaines, et que votre glaucome a atteint un stade avancé).

Néanmoins, puisque TOUT LE MONDE s'accorde à dire que c'est un bon film, j'y suis allée hier soir. Non sans une certaine appréhension tout de même, car si l'on sait pertinemment qu'en France aussi des enfants subissent des horreurs, dans un grand élan de courage, on n'a pas vraiment envie de mettre le nez dedans.

Donc en fille prévoyante (j'ai mes priorités), je me suis posé LA question préalable : vaut-il mieux pleurer dans ses lentilles ou derrière ses lunettes ?
Quelques minutes d'intense réflexion et j'ai opté pour les lunettes (lentilles toriques, si elles tournent je suis dans le flou, les astigmates comprendront).
J'ai aussi pris soin d'estomper au maximum mon smoky eyes, jusqu'à ne garder qu'une légère couche de mascara (même pas waterproof, il faut savoir prendre des risques dans la vie). Et je suis partie rejoindre ma bande au ciné.

Pfffffou... ça faisait longtemps que je n'avais pas AUTANT RI au ciné !!
Et pourtant le sujet est grave, douloureux. Mais le film est traité avec délicatesse, beaucoup de pudeur malgré les mots crus, et surtout c'est très drôle.
Comme les membres de la BPM, (la Brigade de Protection des Mineurs - en vrai ce sont des acteurs mais on l'oublie vite) on rit pour évacuer la tension. On pleure un peu aussi, mais la plupart du temps on rit.

La terre (médiatique) entière s'est déjà pâmée d'extase (à juste titre) devant Joey Starr, tellement touchant dans son rôle, et servi par une pléiade d'acteurs époustouflants de justesse.
Ceci dit, si vous avez aimé Audrey Lamy en prof de sport déjantée dans Tout ce qui brille, vous allez l'adorer en mère paumée qui a une méthode pour calmer ses enfants "qui marche très bien mais l'assistante sociale veut plus".

COUREZ-Y !!

jeudi 20 octobre 2011

Youpi, Essie chez Monoprix !


Avis aux nails addict, la célèbre marque américaine de vernis Essie arrive en France chez Monop'. Une large gamme de 90 coloris et 4 couleurs inédites par saison disponibles rien que pour vous au prix de 11,90 euros.
Encore un peu de patience si vous ne les avez pas encore vus dans votre Monop', ils arrivent progressivement entre octobre et novembre dans tous les Monop' de France et de Navarre!!!



dimanche 16 octobre 2011

Indignée


Je viens de m'offrir cette magnifique parka fourrée chez Zara.
J'assume la tendance Houellebecq.

Bon, je ne peux pas vraiment la mettre (sous peine de dégouliner, il fait encore 25° aujourd'hui), mais j'ai bon espoir pour les vacances de la Toussaint (900 km vers le nord).
J'avais bavé devant la même cet "été" à Belle-île, à ce détail près qu'elle était fourrée en lapin et valait 1250 €. Donc juste bavé.

- Une belle toile de coton épaisse;
- le bon kaki, ni trop clair, ni trop foncé;
- la longueur parfaite (importance capitale quand on mesure 1m60, la parka trop longue peut vite devenir tragique);
- fourrure (synthétique...) toute douce et bien chaude;
- et le très bon prix 79,95 € (même pas en solde).
TRÈS BON achat !!

Précision : je suis allée chez Zara en Espagne. Grosse surprise dans la boutique, car sur le site de Zara France elle est à 119 €. 33% d'écart, c'est dingue non ?

J'envisage de demander la nationalité espagnole...

(*) post scriptum : ce n'est bien sûr pas moi sur les photos, vous ne me verrez JAMAIS porter un legging léopard avec des stilletos.

vendredi 30 septembre 2011

Vite le week end !

En cette fin de semaine, je suis ivre de bordeaux et j'ai la tête dans les étoiles...





mercredi 28 septembre 2011

Envie

Je viens de passer un certain temps (beaucoup trop) à surfer sur les blogs de mode qui suivent les fashion weeks. Que de belles créations...


... mais allez savoir pourquoi, ça m'a donné envie d'acheter des Twix.

vendredi 23 septembre 2011

Fairy tale

- ceci est une couverture honteusement détournée -




Imaginons, juste pour rêver, que la bonne fée fashion s'arrête furtivement dans votre dressing pour vous offrir le graal... (mais une seule fois et pas de retour possible, donc attention l'heure est grave).

Grâce à sa baguette magique, elle exauce ce souhait : vous pouvez choisir une pièce (et une seule) pour votre garde-robe. Quel que soit son prix, quelle que soit son époque, le vêtement ou l'accessoire de vos rêves vous est offert. Celui que vous garderez toute votre vie, celui que vous transmettrez à votre fille. Bref, la pièce mythique... vous prenez quoi ?


mercredi 21 septembre 2011

Rockmafieuse

Attention, ceci n'est pas un billet sponsorisé, c'est de l'authentique prose de groupie.

Sof vous a montré hier le sac Barnum, dans sa wishlist, et bien c'était juste pour vous faire languir. Il ne sortira en noir que début 2012.

Il faut tout de même que je vous raconte mon histoire d'amour (totale groupie, je vous le disais) avec Rockmafia. Tout a commencé avec leur besace US en cuir, découverte sur le salon Maison et Objets.
Au premier coup d'œil : pâmoison.
Je l'avais prise en gris (ben voyons !). Cuir souple et tout doux, magnifique, finitions parfaites et dimensions idéales, le macbook tenait nickel dedans (c'était avant l'ère Ipad).


Puis elles ont sorti THE pochette, et là, ça fait déjà deux étés qu'elle ne me quitte plus. Enfin les soirées d'été, parce que tout le monde sait bien qu'une pochette, c'est beaucoup trop petit pour nos journées de wonderwomen.


Et voici qu'apparait le Barnum, qui conjugue allure folle et proportions idéales pour protéger tout ce dont nous avons besoin au quotidien.

Je le veux, je le veux, je le veux ! donc j'en ai besoin. Sauf que pour le noir, je vais devoir attendre début 2012. Tout ce temps à le désirer...


Mais bon... il sort d'ores et déjà en couleur caramel à la fin de ce mois de septembre (ici) alors j'hésite...



mardi 20 septembre 2011

Bleu mais pas que...

Cette semaine, c'est décidé je vois la vie en ... slim velours bleu mais pas que... Vite, vite, vite j'enfile un tee shirt basique blanc, mon éternelle petite veste noire, pour les accessoires ce sera sautoir et sac noir, et aux pieds une sacrée touche de orange grâce à ces derbys qui me font de l'oeil !
Me voilà enfin prête pour vous concocter ma prochaine tenue coup de coeur !





jeudi 8 septembre 2011

...et monomaniaque en plus.

A l'heure où toutes les rédactrices ne jurent que par le bordeaux (pas facile facile de trouver la nuance de bordeaux qui ne fasse pas mémé, ceci dit...) et comme je suis une fille raisonnable et plutôt conservatrice (ça c'est vrai)... je me suis dit qu'avant d'aller shopper la (les) pièce(s) bordeaux qu'il me manque, j'allais d'abord voir si elle n'attend pas sagement son heure au fond de mon placard.

A l'issue de cet inventaire forcé, j'ai dû me rendre à l'évidence.
J'ai peut-être - je dis bien peut-être - un léger problème.
Et maintenant qu'on en parle, il est possible que cet éventuelle pathologie remonte à plusieurs années...


En tout cas, j'ai tout retourné, point de bordeaux !
Bon allez je me remets au boulot et vous promets des nouveautés Littlegrigri sur le shop avant la fin de la semaine (heu... week-end inclus).

vendredi 2 septembre 2011

La mytho...

Ce qui est bien avec internet, c'est qu'on peut faire son shopping au sec les jours de pluie... ou, comme aujourd'hui, traîner sur la toile alors qu'on a plein de boulot.

Et ce qui est vraiment bien, c'est qu'il n'y a pas de vendeuse pour vous jeter un regard suspect quand vous êtes là depuis deux heures à essayer toute la boutique. Vous avez le droit d'hésiter, de renoncer (un sursaut de culpabilité), puis de revenir (la peur de regretter...).

Donc je viens de m'offrir quelques pièces magnifiques chez Bouchra Jarrar (pour me récompenser d'avoir bien bossé). Tout m'allait parfaitement* mais j'ai quand même dû être raisonnable (septembre, mois des impôts...)





(*) je n'ai aucun mérite, il se trouve que j'ai justement la stature d'un mannequin.
Ah ! Et j'ai aussi pris le temps de papoter avec Bouchra (c'était là), cette créatrice est juste délicieuse...

samedi 27 août 2011

C'est l'histoire d'une (geek) blonde...

Vous je sais pas, mais moi, de temps en temps, je suis prise d'une crise de nettoyage. Souvent quand je ne suis pas contente de moi.
J'avais échangé sur le sujet il y a quelques années avec une amie qui souffre du même syndrome, au bout d'un bon quart d'heure de psychologie de comptoir nous étions convenues que c'était une forme d'automutilation.

Donc, hier, à force de ne pas trouver exactement le widget que je cherchais, j'ai décidé qu'il était plus que temps de nettoyer mon clavier (comme chacun sait, tout clavier est infesté de je ne sais plus quoi, mais de toute façon qui veut savoir, hein ?).
J'ai pris soin - je ne suis pas dingue - de le faire à la bombe antistatique expressément prévue à cet effet.

Au moment d'appuyer sur le vaporisateur, il s'est montré un peu récalcitrant. Et comme c'est quand même pas une bombe antistatique qui va faire la loi, j'ai appuyé plus fort.
 "Ce qui est très con" me suis-je dit à la vue de la boule de mousse (de la taille d'un gros abricot au bas mot) qui faisait la fière au milieu du clavier.
Je me suis empressée d'essuyer, subodorant la manip désastreuse.
C'est alors que mon écran a commencé à aligner des eeeerrrrrrrrtttttyyyyyggg dans la recherche Google (ça ne donne rien niveau résultat).
Car bien sûr j'avais légèrement omis d'éteindre mon clavier avant d'envisager de le récurer...
On respire, pas de panique, j'éteins tout, je laisse sécher et demain tout va bien.

Le lendemain matin, tout était rentré dans l'ordre.
A l'exception du R et du T devenus muets. Deux lettres plutôt utiles dans la langue de Molière.
J'ai tenté le dépoussiérage à la bombe air sec. Toujours muets.
Forte d'une auto-formation expresse (un tuto trouvé sur l'informatiquepourlesmongols.com), j'ai même démonté mon clavier (je signale à toutes fins utiles aux blondes propriétaires de clavier sans fil alu Apple que les touches se démontent toujours EN SOULEVANT PAR LE HAUT). J'ai propulsé de l'air sur le mignon mécanisme qui se cache sous les touches et j'ai tout remonté (c'est à dire le R et le T, je ne suis quand même pas débile à ce point là). Toujours rien.

Bien sûr, un rapide coup d'oeil à la facture d'achat, m'a confirmé qu'il n'était plus garanti depuis le 10 juin 2011... Je sais bien que la garantie ne s'applique pas quand on mouille exprès le clavier allumé, mais je n'avais pas vraiment l'intention de TOUT raconter au type du SAV. J'avais plutôt choisi l'option grand sourire désolé du "dis moi ce qu'il s'est passé toi qui est si brillant - et moi qui n'y connais rien- joli et gentil monsieur mon sauveur".  Mais bon, hors garantie, j'ai pas osé.

Alors je suis quand même allée à la fnac...

Reconstitution du drame :





... acheter un nouveau clavier.
70€. La prochaine fois que j'aurai besoin de me défouler, j'irai à la salle de sport.

mercredi 17 août 2011

K-Way or not K-Way ?

Attention, compte tenu de l'immense popularité de ce blog, cet article pourrait bien déclencher un krach immobilier sur Belle-île en mer.
Néanmoins, je vous dois la vérité, question de déontologie.

Après avoir subi une semaine de pluie diluvienne à Biarritz fin juillet, une question a peu à peu germé dans mon esprit.
Beaucoup d'entre vous, me direz-vous, ont subi le même sort à la même époque. J'en conviens. Pourtant, les plus futés d'entre vous ont soigneusement évité d'aller passer les quinze jours suivants en Bretagne, à Belle-île précisément.

Afin d'illustrer le fond de ma pensée, dressons un rapide tableau :
- Pluie battante au point de ne pas pouvoir faire sortir les enfants (qui ont donc mis toute leur énergie dans cette activité récurrente : la dispute en milieu confiné) ;
- pas une tempête, non (c'est joli une tempête sur la Pointe des Poulains). Juste un ciel gris, froid, et cette pluie incessante ;
- une seule salle de cinéma (afin de bien prendre la mesure de l'horreur, cela signifie un seul film programmé à la fois, et seulement deux séances par jour) sur TOUTE l'île (bon d'accord, l'île ne fait que 85 km2 mais quand même !) ;
- une température oscillant entre 14 et 17°, j'ai croisé des tas de gens en POLAIRE (au mois d'août ça détend) ;
- donc pour s'occuper on mange (des galettes bretonnes : 2000 calories par assiette, je n'en peux plus des galettes de sarrasin) et on grossit ;
- et le it-T-shirt local mentionne "En Bretagne il ne pleut que sur les cons"...



Cet environnement idyllique a fait naître en moi cette question qui durant 3 semaines n'a pas vraiment trouvé de réponse...

K-Way or not K-Way ?

La toile pullule d'articles annonçant depuis deux ans le grand retour de la chose,
il a été cintré, décliné en couleurs pop, voire même disco (illustration avec ce petit modèle doré).
J'ai vu une amie (toujours pointue en matière de mode) en porter un (bleu EDF)...
Serait-ce donc réellement LE RETOUR du K-Way ?




Sauf que...
- ça reste indissociable de mes années jeannette, je ne peux pas occulter;
- du coup je me souviens qu'en effet c'est étanche et aussi qu'on transpire pas mal là-dedans (est-ce que les nouveaux modèles sont respirants ?)
- j'en ai vu bien plus sur internet que dans la rue...
- et aucune modeuse ne le porter en ceinture !
- d'ailleurs, finalement, même avec 3 semaines de pluie, je n'ai pas eu envie de me ruer en boutique pour l'essayer...

Malgré toutes ces stimulations marketing ou environnementales... le K-Way, je crois que je ne vais pas y arriver !

Bon allez, on aura quand même eu 3 jours de beau temps, et Belle-île sous le soleil c'est vraiment le bonheur.

vendredi 22 juillet 2011

I won !


Si contente ce matin de découvrir que j'ai gagné ce pretty cool t-shirt, en répondant à la question : Quel est le pire conseil en amour qui vous ait jamais été donné ?
Allez lire ces conseils sur le blog de Garance Doré, certains sont savoureux ...

dimanche 10 juillet 2011

Respirer Barcelone

BUN BO un petit restau viêtnamien niché sur une place parfaite pour dîner au calme, saveurs exquises et tout petit prix. Carrer Sagristans, pas très loin de la cathédrale. Ne le ratez pas !

Le MACBA - musée d'art contemporain de Barcelone - rassemble les tendances récentes de l'art catalan... la collection permanente est assez moyenne mais le bâtiment immaculé (conçu par Richard Meier) est absolument extraordinaire !




Il y avait une énorme sucette colorée dans la vitrine d'une boutique sur les Ramblas, j'ai voulu la prendre en photo mais je craignais le reflet... finalement c'est le reflet qui fait toute la photo !