samedi 26 février 2011

Futile ?

Hier il a fait très beau et plutôt chaud.
Un avant goût du printemps pour terminer les vacances de février.
Vers 16h, nous sommes allées chercher, toutes fenêtres ouvertes, nos petits monstres qui avaient fini leurs activités sportives, le tout en dissertant joyeusement à propos de nos bijoux (futiles, faut-il le rappeler ?).
Quand mon œil a été attiré par un attroupement, inhabituel dans ce quartier plutôt résidentiel.
Le local des restos du cœur.
Et la queue était longue.
Et il y avait des poussettes...

Alors, vite ! on lâche tout et on participe :



mercredi 16 février 2011

Légèrement décalé ?

Pourquoi j'aime tant ce qui est légèrement décalé ?
Rien ne m'émeut plus que cette petite sensation provoquée par ce que l'on n'attendait pas là où c'est.
Un look sage et des chaussures barges par exemple. Un écriture enfantine pour délivrer un message un peu trash (voir le précédent post). Ou encore cette photo sublime envoyée il y a quelques années par un copain en week-end amoureux à Venise...


vendredi 4 février 2011

Littlegrigri aime Mokuba !


Le coton ciré c'est vraiment joli. C'est tout rond, les couleurs sont vives et douces, exactement comme on les voulait.
Seulement voilà, c'est vraiment joli quand on vient de l'acheter, mais si, comme nous, vous gardez vos grigris pour dormir, sous la douche, à la piscine... les couleurs se délavent et le coton s'use.
Nous avons donc décidé de prendre les choses en main et sommes allées chez Mokuba®, le célèbre fabricant japonais, synonyme de haute qualité.
Organisée comme une bibliothèque de couleurs et de matières, on se sent comme dans une galerie d'art tant la boutique Mokuba® est belle !
Nous y avons choisi le fameux 10099 (100% polyester) pour nos grigris. Tressage serré, couleurs parfaitement stables, quel que soit le sort que vous lui réservez, il ne bouge pas !

Notez ! A nos clients qui ont acheté des bracelets montés sur coton ciré et qui voudraient passer au cordon Mokuba®, envoyez-nous votre bracelet Littlegrigri, nous nous ferons un plaisir de changer gracieusement le cordon.