lundi 18 juin 2012

Dilemme pré-soldes

Donc il y a ces ballerines en cuir argent qui me font de l’œil aux Galaf depuis le début de la semaine dernière. Elles sont vraiment jolies, tout en cuir. Semelle cousue main et, détail charmant, frappée d'un écusson et de la mention "fabriqué au royaume du Maroc". Rien qu'en les regardant on est en vacances. En plus, elles sont hyper confortables (Je les ai essayées. Deux fois).
Depuis je boucle sur dilemme pré-solde : Faut-il acheter plein pot (tant qu'il en reste) ou attendre la bonne affaire ? (et le risque de rupture dans ma pointure)

La première fois que je les ai vues, j'étais sur le point de les acheter parce-que des ballerines argent, j'en cherche depuis longtemps. Certes ce n'est pas le graal, on en trouve facilement sur le net. Mais je suis un chouilla tatillonne sur la ballerine. Trop plate, et je suis sûre d'avoir mal au talon. Or celles-là sont justement un peu rembourrées au niveau du talon. Faites pour moi, non ?

Oui, mais n'est-ce pas débile d'acheter plein tarif à 10 jours des soldes ? me suis-je alors interrogée. (Je me parle avec emphase... ce doit être l'âge). Et comme j'étais presque en retard pour mon rendez-vous chez le dentiste, j'ai choisi de me donner le temps de la réflexion. C'est-à-dire la demi-heure passée chez ma dentiste (c'est en face des Galaf). En sortant je pensais à autre chose et voilà, je suis rentrée machinalement chez moi. Signe que je n'en avais pas un besoin impératif, hein ?

Le lendemain, en m'habillant, il apparut évident que ce que je portais aurait été à merveille avec des ballerines argent. J'ai traîné sur le e-shop des Galaf. Elles y étaient. Pas soldées (alors que d'autres oui). J'ai cherché s'il n'y avait pas un code de ventes privées avec la carte Galeries Lafayette, mais pas trouvé. Et puis, comme ils avaient aussi ma pointure en stock, j'ai décidé d'attendre les soldes.

Le jour suivant, j'ai mis une petite robe bleu marine qui aurait mérité d'être portée avec des ballerines argent. Et j'ai pris la décision de me les offrir le samedi suivant (c'est-à-dire le lendemain).

Samedi, enfin, je suis allée aux Galaf en sautillant. Bon, quand la vendeuse m'a dit "désolée, on ne les a plus en 37", j'étais déjà moins guillerette. Je les ai bien essayées en 38 mais c'est trop grand (et vraiment confortable pour le coup). Je me suis consolée en pensant que je peux toujours les commander sur le site.

Et maintenant je suis devant le e-shop, ma pointure est encore en stock. Et plusieurs paires en 37 même. Je le sais parce-que lorsqu'il n'en reste plus qu'1 en stock c'est indiqué sur le site. S'il y en a plusieurs, je peux sans doute attendre les soldes (c'est dans 9 jours). C'est pas qu'elles soient très chères, mais bon, c'est un peu idiot si elles sont moitié prix (au moins) la semaine prochaine...
D'autant que j'ai très récemment vendu un rein pour m'acheter un sac de rêve* et qu'à cette occasion je me suis fait tatouer "dorénavant je serai raisonnable" sur le bras (c'est pour m'en souvenir, sinon, il peut m'arriver d'occulter).

Je crois que je vais attendre encore un peu (enfin, les soldes).

Mais si elles sont en rupture d'ici là, je serai vraiment déçue. 
Du coup j'ai un doute...

... ça vous fait ça à vous aussi ?

(*) un peek-a-boo en veau barénia. Une tuerie.                                  :)

2 commentaires: