lundi 1 avril 2013

Quand tout à coup...



Lundi dernier il faisait gris et humide (ah ben comme aujourd'hui, tiens). J'avais mal dormi et à peu près autant d'entrain que ... que rien, j'essaie de trouver une comparaison plausible, mais je n'en trouve aucune (que je puisse exprimer ici sans blesser personne). Bref, j'errais chez moi, l'âme misérable...  
Quand tout à coup ! un inconnu vous offre des fleurs, c'est l'effet magique d'Impulse (mais non, je ne me souviens pas de cette pub, MES PARENTS ME L'ONT RACONTÉE.)

A vrai dire, j'attends toujours l'inconnu, mais j'ai soudain pressenti qu'un bouquet de fleurs illuminerait ma journée. Je suis allée illico chez le fleuriste. J'ai pris le temps de choisir moi-même mes fleurs (j'ai meilleur goût que mon fleuriste mais comme je suis à peu près bien élevée je ne le lui ai pas dit). Et ça a marché ! Nonobstant la fierté bien légitime procurée par mon sens inné de l'esthétique raffinée (non mais vous avez vu ce bouquet !?), j'ai eu la délicieuse sensation d'avoir fait entrer le printemps dans ma maison (je me suis prise pour Dieu quoi). Je devrais le faire plus souvent. J'ai changé ma vie (ok, ma semaine) pour seulement 17€. Essayez, vous verrez. Ça fait autant de bien que de s'acheter un nouveau sac ! (non, je déconne).

1 commentaire:

  1. Je vois surtout que tes livres sont très bien rangés... Et ça, moi, ça me met de bonne humeur!

    RépondreSupprimer