mardi 25 juin 2013

Selection pré-soldes

Voici tout ce que je vais trouver en solde à -50% (au moins), dès demain, bien sûr dans ma taille et sans trop chercher...  (ensuite je me réveillerai)




dimanche 23 juin 2013

Quand je pense...

... que j'étais passée complètement à côté !


Converse All Star léopard à shopper par exemple (ou attendre les soldes) (mais seront-elles soldées ? restera-t-il ma pointure ?...) (Arrrrgh !!! Les questions existentielles pré-soldes reviennent...)

samedi 22 juin 2013

ILokYou... c'est pas con du tout !

Si on vous dit CONSOMMATION COLLABORATIVE

Je suis sûre que vous êtes comme moi : consommation vous voyez (très) bien ce que ça veut dire, mais... collaborative ??

Et pourtant, c'est une super idée. 
Illustration avec un cas pratique (réalisé sans trucage) :
Pour le 29 juin, j'avais l'impérieux besoin d'une machine à faire de la margarita (avec du granité c'est meilleur). Pas question d'en acheter une, c'est cher, ça prend de la place et je n'en ai l'utilité qu'une fois par an (ok, plusieurs fois éventuellement, mais pas tous les week-ends non plus... Bon, OK C'EST PRÉFÉRABLE SI JE NE L'AI PAS TOUTE L'ANNÉE)(mes amitiés à Claude Evin). Or Kiloutou ne loue manifestement pas tout. Pendant des semaines, je me suis demandé où dénicher ça (j'ai de vraies préoccupations), supposant que ça devait bien pouvoir se trouver quelque part, mais chez qui ?

Or la réponse était peut-être tout simplement là :


Un site gratuit de location entre particuliers où l'on peut déposer ses demandes et être mis en relation avec les offres adéquates. C'est tout simple, c'est hyper bien fait, c'est génial. On peut y proposer à la location son appareil à raclette, sa tondeuse, sa machine à margarita, etc... tout ce qu'on n'utilise que rarement. Ou encore arrondir ses fins de mois en proposant des services de retouche à ceux qui ont souvent besoin d'ourlets (exemple au hasard)... J'ai fini par comprendre que le collaboratif est une belle idée intelligente. 

L'appli est gratuite et très bien faite. Courrez-y, plus on sera de lokers, plus ce sera collaboratif !

De mon côté, ouf ! j'ai finalement trouvé une machine à margarita pour le 29. Mais je pense à rédiger une proposition de collaboration avec un(e) photographe pour le blog (Mélusine a ses limites). Sans compter tout ce qu'on peut imaginer en matière de consommation collaborative avec la mode... A méditer ! :)

www.ilokyou.com


jeudi 20 juin 2013

Sublime Ambrym

CREATIVE, ORGANIC & MADE IN FRANCE (un peu la classe quand même)

Je réalise que je ne vous ai même pas raconté les martines (cette fois encore c'était top)(toute cette perfection... au regard de l'énergie des organisateurs c'est suspect).

une partie de l'équipe des martines


Il faut dire que depuis, je suis allée passer 3 jours à Barcelone (si le soleil ne vient pas à toi, va au soleil) alors vous comprenez, avec cette vie trépidante, je n'ai pas trop eu le temps.

Néanmoins je ne résiste pas à l'idée de vous la jouer hyper pointue (en région) et vous présenter Ambrym, la jeune marque qui a déclenché l'hystérie aux martines (on s'est toutes ruinées).
Créée par deux jeunes designers françaises, la marque propose des vêtements faciles en apparence (question confort) mais ô combien originaux, poétiques, et surtout aux coupes et aux matières irréprochables. Comme cette robe Rousseau dont j'étais folle mais qui m'a rappelé que question taille, je flirte péniblement avec la moyenne nationale (5 cm de moins).




Les couleurs, les dessins, les coupes, et surtout les matières sont sublimes. Soie, lin, coton bio... tout est tout doux, souple et tient impeccablement. (je vous ai parlé des matières ? et des coupes ?)

Évidemment, belles matières + made in France, c'est un (gros) poil plus cher que la viscose du Bangladesh, mais il faut savoir se faire plaisir de temps en temps, non ? D'ailleurs certaines pièces sont déjà soldées sur leur eshop, à bon entendeur...
Pour les parisiennes : elles ont une boutique 20 rue Crozatier dans le 12è. Allez-y ! Marion est tellement fraîche, charmante et souriante pas du tout j'me la pète styliste parisienne que son acolyte ne peut être que sympathique.
 
Moi, après avoir pleuré toutes les larmes de mon corps dans les robes fluides trop longues pour moi (et qui vont nickel à Sof et Anne, je les hais), je me suis jetée sur le top analogue. Ainsi que sur la robe hirondelle, dont la couleur sera éclatante sur ma peau bronzée (quand j'aurai bronzé)(en 2014 selon mes prévisions les plus optimistes).




Le cadrage artistique est de Mélusine (je n'avais qu'elle sous la main) (on mise plutôt sur une carrière commerciale, elle a de lourdes prédispositions en négo).

mercredi 19 juin 2013

La veste léopard Coeur de Pirate x 3 suisses

Je crois que je vais craquer pour la veste en moumoute léopard, fruit de la collab entre Cœur de Pirate* et les 3 suisses.

veste leopard

Navrée de vous parler manteau à deux jours de l'été, mais ici c'est encore un peu la Toussaint. C'est sans doute ce qui m'a inspirée en feuilletant le catalogue hiver des 3 suisses reçu aujourd'hui (et aussi peut-être parce que c'est la seule jolie pièce de TOUT le catalogue. Vraiment je ne dois pas être dans leur cible). D'habitude je ne suis pas très léopard (mon côté rebelle), mais là je vois bien le mix avec des pièces hyper classiques. Et puis je n'en suis pas à mon coup d'essai en matière de moumoute ;)

Pas mal, non ?


(*) La chanteuse préférée de Mélusine (qui ne comprend pas les paroles bien qu'elles soient en français), juste derrière Rihanna (je vous rassure, elle a 8 ans) dont elle ne comprend pas les paroles non plus (Dieu merci).

jeudi 13 juin 2013

Le teesh Brooklyn de Zee

T-shirt Mars Blackmon de Zee

Enfin shoppé* aux Martines ce week-end (je louchais dessus depuis un bout de temps), j'en suis dingue ! On peut aussi l'acheter en ligne ici (la coupe est près du corps, si vous l'aimez un peu large prendre une taille au dessus) et en profiter pour découvrir le site de l'artiste (mon homme et moi sommes très très fan). www.inzeepaint.com


(*) du verbe shopper ou shoppinguer, bientôt dans le Bescherelle.

mardi 11 juin 2013

Jambes divines de Caudalie : miracle ou mirage ?

Figurez-vous qu'il a cessé de pleuvoir ici. Ce n'était pas arrivé depuis pfffffff... Donc forcément on s'est ruées sur l'option short + terrasse (on ne sait jamais, c'est peut-être temporaire). Or quoi de plus démoralisant que la jambe blanchâtre au mois de juin ? Perso, je l'ignore car ce matin j'ai testé Jambes divines de Caudalie. Une crème colorante qui n'est pas un autobronzant, sèche en dix minutes, ne tache pas les vêtements et s'enlève à l'eau sous la douche.


Comme toutes les blogueuses (sponsorisées) en ont dit le plus grand bien le mois dernier (et comme je suis très influençable), je l'avais immédiatement acheté. Ensuite il a plu (longtemps et très fort).

Donc ce matin, hop ! jambes divines, le test :
- Elles ont dit que c'était super facile à appliquer, sans faire de traces zébrées et c'est VRAI.

- Elles ont dit que ça sentait bon (voire "super bon" pour les plus fourbes). Ce n'est PAS VRAI, ça sent assez fort quand on l'applique. Une odeur difficile à qualifier, entre le café et le caramel. Pas terrible, mais elle s'estompe (au bout d'une heure on l'oublie)(je suis sensible de l'olfactif). 

- Elles ont dit que ça ne rendait pas la peau orange : ça c'est VRAI, la couleur donne l'impression d'un joli bronzage ambré qu'on aurait sublimé avec l'huile prodigieuse or de Nuxe.

- Elles ont dit que ça ne faisait pas de trace sur les vêtements. Cela semble VRAI mais on va voir à l'usage...

12h15 - Me voilà sur le point d'affronter un jury impitoyable partie rejoindre les filles pour un dèj en terrasse. Après le rituel d'usage (bachage à propos de n'importe quoi et point météo), première réflexion : "Dis-donc, tu as les jambes bien bronzées, toi. C'est de l'autobronzant ?"
Ben non, justement (mais n'ayant pas encore rangé mes vêtements d'hiver et le Maroc étant un lointain souvenir, personne ne peut imaginer que c'est naturel). J'explique le principe. On s'accorde à penser que le résultat est joli.


De retour à la maison, le doute m'assaille... Si ça part à l'eau, que se passe-t-il en cas de grosse averse ? (le genre qui peut arriver fréquemment ici)
Mue par un esprit scientifique implacable, je décide de faire l'expérience sur le champ. J'applique le produit sur ma main (je ne vais quand même pas foutre en l'air tout mon beau bronzage des jambes) et je laisse sécher le temps requis.

Puis je simule des gouttes de pluie et j'attends de voir ce qui se passe...

Je reconnais que ce n'est pas flagrant sur la photo mais si la perspective zébrée à été écartée en début d'expérience, l'aspect léopard est bien réel en cas de pluie.

18h : Il a fait bien chaud tout l'après-midi, avec ma fâcheuse habitude de croiser les jambes, on commence à deviner quelques traces... Pas sûre que la couleur soit si stable en conditions extrêmes (c'est-à-dire au delà de 23°).

Mon verdict : Le résultat après application est très joli. Idéal donc pour habiller ses jambes avant un dîner. A éviter toutefois si vous prévoyez de danser toute la nuit, je subodore la catastrophe en cas de sudation (mais bon, la nuit tous les chats sont gris...). Par contre je ne crois pas que ce soit jouable pour une journée chaude ou pluvieuse (ça réduit pas mal la fenêtre météo). C'est donc clairement un produit de printemps. Et là j'ai une pensée émue pour l'équipe marketing qui s'est occupée du lancement.