jeudi 5 septembre 2013

J'ai ouvert mes chakras

(enfin, je crois.)


J'ai suivi (euh... parfois comme j'ai pu) mon premier cours de yoga mardi.

Pour être exacte, c'était le deuxième. J'avais fait une première tentative il y a une dixaine d'années. Je m'étais retrouvée dans une salle glauque (mur gris, polystyrène au plafond, lumière au néon) à une "séance" animée par un vieux mystique (sous LSD ?) sapé à la Johnny Clegg (période Savouka). La moyenne d'âge des participants devait être approximativement de 57 ans (y compris moi !).  J'étais sortie de là avec la certitude que ce qu'il me fallait pour évacuer le stress, c'était plutôt une bonne partie de squash.

Peu portée sur la méditation, avant-hier j'y suis allée dubitative. A force d'entendre que c'est hyper physique, j'étais sceptique mais curieuse. 
J'ai transpiré, j'ai adoré.
D'abord parce-qu'Armelle (la prof de yoga - je crois bien que c'est elle sur la photo) ne fait pas du tout dans l'illuminée de service. Sa voix est douce et posée, et de toute façon je n'ai pas trop eu le temps de "méditer", plutôt occupée à essayer de suivre les enchainements.
Le soir même je me sentais hyper bien (dormi comme un bébé), le lendemain je me tenais droite (sans y penser).

Pour l'instant je ne suis qu'un jeune padawan du yoga (j'ai pas compris tous les mots), mais, sans hésiter, j'y retourne la semaine prochaine.

A celles qui sont tentées par un essai, Armelle est une super prof chez lolë (place Bellevue à Biarritz), et si vous êtes plus loin, il y a plein d'autres ateliers lolë (à checker sur leur site). De toute façon, je pense qu'on peut faire du yoga vraiment partout en france, le truc c'est de se renseigner avant pour éviter le gourou Savuka.

:)  


1 commentaire:

  1. depuis que j'en fais je ne peux plus m'en passer, je me lève a 6h pour faire ma séance tranquille au levé du soleil, ça devient une drogue!!

    RépondreSupprimer