lundi 21 octobre 2013

Manteau blanc : la valse hésitante.

Ce manteau blanc, fruit d'une collab entre pimkie et la blogueuse Camille over the rainbow, on pourra dire qu'il m'a fait valser !




Je l'avais repéré furtivement en passant devant la vitrine et m'étais dit "tiens ! Jolie coupe, jolie couleur, petit prix". Puis j'ai zappé...
Jusqu'à en lire le plus grand bien sur un autre blog. En bonne fille influençable, j'ai quand même fait un saut chez Pimkie cet aprèm pour voir s'il est bien à la hauteur de ce qu'on en dit... Et là, le coup de foudre ! La matière (de la laine bouillie) est belle, la coupe aussi. Même les finitions sont à la hauteur ! 
Seul petit problème, la coupe est oversize. Ce qui signifie qu'il avait l'air trop grand. Certes, je n'avais qu'un T-shirt en dessous, mais franchement le 36 peut aller sans problème à un bon 38... Donc j'ai été raisonnable, je me suis dit que je n'en avais pas vraiment besoin, et suis repartie sans.
Mais ça, c'était cet après-midi.

Ce soir, forcément j'ai eu des regrets. Je suis retournée sur leur e-shop et j'ai revu à quel point il est beau, à quel point il n'est même pas cher et à quel point on peut même avoir -25% dessus (avec le code WINTERTIME) en prenant juste un petit vernis en plus (-25% à partir de 2 articles, c'est cette semaine seulement). Et je l'ai commandé. Parce que je suis faible. Parce qu'il est vraiment très beau.

[EDIT du 4 nov] Je suis allée chercher ma commande ce matin.
QUELLE DECEPTION !!! En lieu et place des boutons métalliques des visuels du e-shop, j'avais des gros boutons blancs en plastique moche. La vendeuse a vérifié la référence et a même appelé le siège de Pimkie, pour s'entendre dire que c'est normal, ce sont les images du site qui ne sont pas bonnes !!!

J'attendais ça :




Et j'ai reçu ça :


donc je ne l'ai pas gardé :(

mercredi 16 octobre 2013

lundi 14 octobre 2013

LOHIM #2 Période critique

(l'épisode précédent, c'est ici)

LOHIM c'est Le Ombré Hair d'Isabel Marant. J'évite les titres trop longs, ça fait moche à droite (je ne suis pas névrosée, c'est juste que j'aime quand c'est bien rangé).

Comme promis, je reviens vous faire un point intermédiaire (l'histoire de ne pas vous laisser trop longtemps dans l'angoisse) concernant ce sujet de fond capital qu'est mon combat capillaire.

Avant tout, je dois ici battre ma coulpe et avouer humblement que j'ai craqué. Enfin pas complètement (ne me jugez pas trop vite). C'était le mois dernier, je me plaignais j'étais en conversation skype avec ma sœur et lui faisais part de mes doutes (via une image de qualité très moyenne, elle vit dans un ex pays du bloc de l'est, la connexion n'est pas toujours bonne) à l'aube d'un mariage imminent où je n'avais pas trop envie qu'on dise que je me néglige.

(extrait de conversation)
- ... non parce que là, par skype, tu ne peux pas le voir mais j'ai une barre de démarcation à 3cm des racines et...
- Ah si je t'assure, je la vois très très bien !

Après avoir envisagé de porter un chapeau même à table, j'ai préféré abdiquer temporairement et suis allée acheter une colo PAS PERMANENTE, dite de type I, dite qui s'estompe en six-huit shampoings. J'ai nommé : Dédicace de l'Oréal.

Le nom fait mémé ? Rassurez-vous le packaging aussi. D'ailleurs on le trouve juste à côté des produits "reflets d'argent" destinés à entretenir les cheveux blancs, c'est bien, je prends mes repères.
Néanmoins, l'expérience révèle que 1° c'est assez efficace pour masquer provisoirement la barre; et 2° ça s'estompe réellement au shampoing (je craignais que les pigments s'incrustent durablement), et d'ailleurs 6-8 shampoings mon œil, en quatre shampoings j'avais retrouvé cette couleur bizarrement mâtinée de jaune qui est la mienne (pour un bout de temps encore j'en ai peur).

Ci-dessus c'est moi, juste après l'application de Dédicace de l'Oréal. On devine encore un peu la barre, mais on peut tout de même envisager une vie sociale à peu près digne. A noter pour les cas d'extrême urgence.

Mais ça, c'était le mois dernier.

Aujourd'hui, mes cheveux ont poussé MAIS PAS ENCORE ASSEZ POUR POUVOIR LES ATTACHER :(
Je découvre que je n'ai pas les cheveux uniformément gris, mais plutôt blancs autour du visage (le front et les tempes) et châtains ailleurs. Encore trop tôt pour savoir si ce sera joli. Ma coupe ne ressemble plus à rien mais j'attends de pouvoir les attacher pour la faire rectifier. La seule chose que je puisse doive attacher c'est ma frange car elle me tombe à présent sur les yeux, et si je la fais couper, j'ai peur de concurrencer Agnès Varda.






Je tiens bon mais je ne vous cache pas que c'est une période assez délicate. J'ai vraiment hâte de pouvoir les attacher, j'ai bon espoir pour noël (l'espoir fait vivre).
En attendant, si je sors de chez moi en tenue cool et sans maquillage (ça n'arrive jamais), je suis sûre que je peux easy gagner ma vie en faisant la manche dans le métro (enfin, on ne saura jamais parce-qu'il n'y a pas de métro ici).

To be continued...


:) Et si vous êtes joueuse, foncez sur la page facebook !

dimanche 13 octobre 2013

Ça y est ; ça me reprend...

Chaque fois que je vois les chaises que Charlotte Perriand a créées pour Les Arcs dans les années soixante, je me dis qu'elles seraient parfaites autour de ma table. 
Et voilà que je (re re re)passe un temps fou à décortiquer l'annonce - il y en a régulièrement sur ebay - rêvant qu'elles sont en parfait état, le cuir juste patiné mais pas craquelé, la structure indemne... et que, bien entendu, elles arrivent chez moi dans 15 jours.



Je doute qu'il soit judicieux d'acheter ce genre d'antiquité sans les voir, mais de toute façon mon homme ne voit pas l'intérêt du projet.

A vrai dire je craque davantage encore pour les tabourets hauts. Parfaits. Sublimes (mais je n'ai pas de bar).



 Charlotte Perriand, Le Corbusier et Pierre Jeanneret 

Suis-je la seule à avoir ce genre d'obsession déco ?
:)

jeudi 10 octobre 2013

Les perles de la fashion week



Bon alors j'avoue, je suis inexistante vraiment peu sur twitter. Et j'ai sans doute tort, mais l'idée d'une réaction à chaud en 140 signes me semble toute indiquée pour écrire des conneries qu'on regrettera ensuite (j'ai besoin de réfléchir avant d'écrire)(je ne suis peut-être pas un génie littéraire finalement). Néanmoins, je reconnais qu'il y a aussi sur twitter des gens qui ont de l'esprit, et d'autres qui nous offrent des petits plaisirs à partager, comme l'a fait Loïc Prigent (@LoicPrigent) avec ces phrases glanées pendant la fashion week (#PFW entendues réellement ! parfois c'est à peine crédible).
Régalez-vous il y a des perles !

Et pour celles et ceux qui n'ont même pas de compte twitter (je me sens moins seule), extraits :


mardi 8 octobre 2013

Le manteau rose de cet hiver ...?

A défaut de m'acheter un manteau rose (un manteau c'est cher et je n'ai pas envie de payer cher une pièce qui fera so hiver 2013 l'an prochain)


(même si reconnais volontiers que le CELINE est une tuerie, mais mon service de conciergerie n'inclue pas le pressing...)
A défaut du manteau rose donc, j'aimerais bien me trouver un beau manteau gris dans l'esprit de celui de la collection Isabel Marant x H&M.



Il suffira l'assortir avec cette pochette American Apparel et mon bracelet Littlegrigri pour être pile  dans le ton de l'hiver 2013, non ?

:)

lundi 7 octobre 2013

La robe-pull grosse maille sexy et facile

"Une robe-pull en grosse maille, des cuissardes et voilà la silhouette la plus sexy et la plus facile de l'hiver", titrait le ELLE style de fin septembre pour illustrer ce visuel du défilé H&M automne-hiver 2013.


Facile et sexy, forcément on s'engouffre. Seulement voilà, je ne sais pas ce que vous en pensez mais jusqu'ici j'ai toujours trouvé la qualité de la maille H&M vraiment médiocre. Mieux vaut aller chercher sa robe-pull ailleurs. Pas de panique, je parie qu'il y en aura partout cet hiver. On peut d'ores et déjà trouver celle-ci (en alpaga chez American Vintage) qui fera un bon basique de dressing.


Voici donc ma silhouette facile en robe-pull rouge (American Vintage également, mais hiver dernier) avec mes bottes préférées (en attendant de trouver les cuissardes qui auraient le bon goût de me couvrir le genoux sans m'empêcher de plier la jambe) (pas gagné).



 Enfin... pour l'allure sexy, c'est juste que parfois on n'est pas aidée.


samedi 5 octobre 2013

Incompatibilité

Ce matin au petit déj, feuilletant tranquillement le ELLE, j'étais arrêtée sur cette page quand mon homme (à qui on n'avait rien demandé) a dit :
- "Elle est immonde cette photo."


J'entame une procédure de divorce.