lundi 14 octobre 2013

LOHIM #2 Période critique

(l'épisode précédent, c'est ici)

LOHIM c'est Le Ombré Hair d'Isabel Marant. J'évite les titres trop longs, ça fait moche à droite (je ne suis pas névrosée, c'est juste que j'aime quand c'est bien rangé).

Comme promis, je reviens vous faire un point intermédiaire (l'histoire de ne pas vous laisser trop longtemps dans l'angoisse) concernant ce sujet de fond capital qu'est mon combat capillaire.

Avant tout, je dois ici battre ma coulpe et avouer humblement que j'ai craqué. Enfin pas complètement (ne me jugez pas trop vite). C'était le mois dernier, je me plaignais j'étais en conversation skype avec ma sœur et lui faisais part de mes doutes (via une image de qualité très moyenne, elle vit dans un ex pays du bloc de l'est, la connexion n'est pas toujours bonne) à l'aube d'un mariage imminent où je n'avais pas trop envie qu'on dise que je me néglige.

(extrait de conversation)
- ... non parce que là, par skype, tu ne peux pas le voir mais j'ai une barre de démarcation à 3cm des racines et...
- Ah si je t'assure, je la vois très très bien !

Après avoir envisagé de porter un chapeau même à table, j'ai préféré abdiquer temporairement et suis allée acheter une colo PAS PERMANENTE, dite de type I, dite qui s'estompe en six-huit shampoings. J'ai nommé : Dédicace de l'Oréal.

Le nom fait mémé ? Rassurez-vous le packaging aussi. D'ailleurs on le trouve juste à côté des produits "reflets d'argent" destinés à entretenir les cheveux blancs, c'est bien, je prends mes repères.
Néanmoins, l'expérience révèle que 1° c'est assez efficace pour masquer provisoirement la barre; et 2° ça s'estompe réellement au shampoing (je craignais que les pigments s'incrustent durablement), et d'ailleurs 6-8 shampoings mon œil, en quatre shampoings j'avais retrouvé cette couleur bizarrement mâtinée de jaune qui est la mienne (pour un bout de temps encore j'en ai peur).

Ci-dessus c'est moi, juste après l'application de Dédicace de l'Oréal. On devine encore un peu la barre, mais on peut tout de même envisager une vie sociale à peu près digne. A noter pour les cas d'extrême urgence.

Mais ça, c'était le mois dernier.

Aujourd'hui, mes cheveux ont poussé MAIS PAS ENCORE ASSEZ POUR POUVOIR LES ATTACHER :(
Je découvre que je n'ai pas les cheveux uniformément gris, mais plutôt blancs autour du visage (le front et les tempes) et châtains ailleurs. Encore trop tôt pour savoir si ce sera joli. Ma coupe ne ressemble plus à rien mais j'attends de pouvoir les attacher pour la faire rectifier. La seule chose que je puisse doive attacher c'est ma frange car elle me tombe à présent sur les yeux, et si je la fais couper, j'ai peur de concurrencer Agnès Varda.






Je tiens bon mais je ne vous cache pas que c'est une période assez délicate. J'ai vraiment hâte de pouvoir les attacher, j'ai bon espoir pour noël (l'espoir fait vivre).
En attendant, si je sors de chez moi en tenue cool et sans maquillage (ça n'arrive jamais), je suis sûre que je peux easy gagner ma vie en faisant la manche dans le métro (enfin, on ne saura jamais parce-qu'il n'y a pas de métro ici).

To be continued...


:) Et si vous êtes joueuse, foncez sur la page facebook !

1 commentaire:

  1. Non, mais ils sont très bien tes cheveux au naturel (ou alors c'est la lumière de la photo) et la coupe te va bien comme ça avec une mèche qui tombe sur le front, j'aime bien

    RépondreSupprimer