mardi 25 février 2014

Et les shadoks pompaient, pompaient...

L'homme que j'ai épousé dans un moment d'égarement et Mélusine (qu'il faut occuper pendant les vacances) ont fabriqué une maison pour les oiseaux.


Émue par la perspective de voir cette chose à l'esthétique douteuse prendre place dans le jardin, j'ai demandé : pourquoi bleue ? 
Parce-que c'est tout ce qu'on a comme peinture extérieure m'a-t-on répondu. Ahhhh... 
Je croyais avoir lu quelque part que l'on peint les volets en bleu dans les villages ensoleillés de Tunisie ou de Grèce, justement parce que cette couleur n'existe quasiment pas dans la nature et donc qu'elle n'attire pas les insectes (ni les oiseaux par extension), mais bon... Je dois confesser que je ne suis absolument pas certaine de la véracité scientifique de cette théorie (si vous savez réellement pourquoi les volets sont peints en bleu dans ces contrées accueillantes, ça m'intéresse). 

Ce dont je suis absolument certaine en revanche, c'est qu'ils en avaient déjà fabriqué une l'année dernière. Elle n'était pas bleue (justement), mais sensiblement identique à celle de cette année question architecture. 
On l'avait mise dans un coin du jardin. On ne peut pas vraiment dire que les oiseaux se soient précipités, et puis on l'a un peu oubliée... Jusqu'au jour où il est apparu qu'il y avait une forme de vie à l'intérieur. Mélusine s'est immédiatement enflammée à l'idée d'oisillons à voir grandir sous sa protection enamourée, mais a priori les oiseaux ne bourdonnent pas. 
Alors qu'un nid de frelons asiatiques, si.
Je vous laisse imaginer la galère pour se débarrasser d'un nid de frelons... Les pompiers ne viennent pas pour ça, les apiculteurs non plus (ce ne sont pas des abeilles)(sans blague). Tu es obligé d'acheter des insecticides probablement fabriqués dans les usines de Bachar et ton homme se déguise en cosmonaute de fortune* pour aller le pulvériser. 
Pourtant, nous allons manifestement renouveler l'expérience.

J'ai proposé de remplacer avantageusement la chose par ce joli modèle de chez Eva Solo, mais il paraît que je ne suis pas drôle...



(*) et non, je n'ai pas de photo (un très regrettable manque de réflexe ce jour là...)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire