lundi 10 février 2014

Le courage des oiseaux

C'est la tempête ici ! Comme presque partout si j'ai bien suivi la météo ce matin (pas sûr, je n'avais qu'un œil ouvert au fond de mon lit bien chaud, alors les oreilles...). Il y a quand même quelque chose d'incongru à créer des nouveautés printanières sous un ciel gris orage (votre couleur de cordon favorite en ce moment)(Vous êtes un peu déprimés, non ?)(Mettez-vous à la couleur ça ira déjà mieux, c'est scientifiquement prouvé).

Donc, je regarde par la fenêtre et ça souffle terrible. Les arbres dansent et ça me fait penser au courage des oiseaux (la chanson de Dominique A, pas les aptitudes ornithologiques).
Qui se souvient du Courage des oiseaux ? Cette ritournelle bricolée sur un Bontempi* qui vous trottait dans la tête des jours entiers. Bon ok, ce n'était peut-être pas un chef d’œuvre mélodique, mais le Bontempi avait ses limites aussi.
Tu ne t'en souviens pas ? Deux possibilités : 1° entre les Inrocks et Patrick Bruel, tu avais choisi ton camp. 2° tu n'étais pas né. La deuxième option étant hautement probable, je vais de ce pas faire le point sur mes sérums antiride. Pendant que je me rassure à coup de pro-rétinol, je t'invite à (re)découvrir l'artiste (plutôt le twenty-two bar, c'est plus joyeux). C'est frais, c'est gai, et c'est écrit.





(*) Et si tu ne sais même pas ce que c'est... Sache que des milliers d'enfants ont poussé leurs parents à imaginer le pire, en composant (avec plus ou moins de talent) sur cette vintagerie.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire