mardi 25 mars 2014

Des petits hauts à Biarritz

Une nouvelle boutique Des petits hauts vient d'ouvrir... Avant d'y entrer physiquement, et toujours dans un souci de démarche pragmatique (voire scientifique)(je vise le doctorat es-shopping), j'ai passé un certain temps sur leur joli site pastel afin de faire ma pré-selection (c'est-à-dire dépenser sans compter, mais virtuellement). Voici donc ce que je porterai bientôt (quand il arrêtera de pleuvoir)(j'ai le temps de m'organiser).




et bien sûr ce sublime sac Zeste gris 
(sac + gris = attraction fatale du moment de toujours)

Voilà, voilà... c'était un petit post en direct de fantasia web land, l'endroit où je dépense mon temps et mon argent sans compter (mais où j'économise le psy).

Bonne journée les filles :)






Des petits hauts c'est 11 rue de la Poste à Biarritz.

samedi 22 mars 2014

Le style ceinturé ?

Hier j'ai donné un conseil de style sur le blog de Garance Doré (genre la folle qui ose tout !). Il s'agissait d'Alex (une américaine donc) qui se demandait comment font les françaises pour ceinturer leur veste avec autant de classe (enfin, pas toutes les françaises, Emmanuelle Alt surtout)(qui est juste la rédac chef du Vogue français). Alors allez savoir pourquoi, dans un moment furtif de totale mythomanie, je me suis sentie légitime pour le lui expliquer...


Ensuite je me suis sentie obligée d'essayer sur le champ (les scrupules peut-être). Et c'est vrai que ça marche pas mal, même avec un très gros pull en dessous. Non ?

Pour l'occasion je vous ai ressorti mon sourire victoria Beckham 
Tentative de sourire... gnnnnnnin... presque !

vendredi 21 mars 2014

La petite blouse à ne pas rater

Hier j'ai profité du grand soleil pour étrenner la petite blouse H&M fraîchement traquée en magasin. 
Je l'avais repérée sur le site dans la rubrique "derniers arrivages" la semaine dernière et m'étais précipitée au magasin mon smartphone à la main. Comme je ne la voyais pas, j'ai sauté sur la première vendeuse, lui ai mis mon iphone sous le nez et lui ai demandé VOUS AVEZ CETTE BLOUSE ? comme une possédée (une blouse apparemment bien coupée, vendue 14,90€, oui, d'une certaine façon ma vie peut en dépendre)(je me comprends). 
J'ai vu à sa tête qu'elle avait un peu peur de me dire non, alors elle a posé la question à la responsable du rayon (qui en a vu d'autres)(des hystériques). Cette dernière m'a confirmé que non, pas pour l'instant, mais on devrait l'avoir dans quelques jours. J'y suis retournée lundi, mercredi (oh, ça va, c'est juste à côté de la maison, un détour de 5 minutes) et finalement jeudi elle était là. Et je confirme : jolie coupe, elle tombe bien et la matière est agréable.




blouse H&M - collier Littlegrigri

PS : Vous avez encore trois jours pour jouer avec Littlegrigri et Neeed. Tout est dans le post précédent
:)

mardi 18 mars 2014

Envie d'un littlegrigri ? Dites-le sur neeed !

Il y a un peu plus de deux ans, je vous parlais ici de la naissance d'un site plus qu'utile, essentiel ! Il venait à peine d'éclore mais le concept était évident (pourquoi ne pas l'avoir fait plus tôt ???) alors on ne pouvait qu'y croire.

Le site vient d'évoluer et sa nouvelle version est encore plus ergonomique. Plus de 126 000 idées cadeau, mises en ligne par près de 10 000 neeeders (appelons-les comme ça si vous voulez bien). D'autant plus impressionnant que grâce aux filtres de tri, il est super simple de trouver la bonne ! Car si, au départ, l'idée est de créer sa wishlist interactive - et de l'envoyer à votre belle-sœur afin de brider sa créativité à noël - j'avoue qu'à l'arrivée, je m'en sers surtout pour trouver des idées de cadeau à faire (à mes proches qui n'ont pas encore créé leur liste sur neeed ! Pfffff...)

N'hésitez pas à (re)découvrir ce site qui vient de faire peau neuve. Et si vous avez très envie d'un bijou littlegrigri, faites-le savoir sur neeed et mettez moi le lien vers votre liste en commentaire, il se pourrait que je sois d'humeur à faire un cadeau... ;)




 

lundi 17 mars 2014

Voguons à la plage

Il ne s'agit pas là d'une injonction à lire le Vogue sur la plage (quoique, vous pouvez aussi) mais à s'y rendre toutes voiles dehors. Je m'y prends tôt direz-vous mais, grâce au réchauffement climatique vous l'aurez noté, l'appel de la plage est précoce cette année. En la matière, mon fantasme absolu est d'accoster à Belle-île équipée de ce sac de plage. Increvable, léger, recyclé, unique... voilà plusieurs saison qu'il me fait rêver, mais j'ai toujours reculé devant l'investissement (dixit la fille qui peut mettre 400€ dans une paire de chaussures). En vérité, je ne m'explique pas pourquoi mais, chaque fois que je les ai croisés en boutique, j'étais suffisamment fauchée pour être raisonnable (mystère, mystère...).
 

Oui, celui-là précisément, le cabas-big avec le 5 fluo (je vous préviens, n'y touchez pas il est à moi !). Et oui, puisqu'ils sont faits en voile de bateau recyclée, chaque sac est unique. Le concept va même jusqu'au bout du rêve avec l’étiquette d'authentification qui livre son histoire passée : quelle voile, quel bateau, quels mers et océans...


A vous ensuite d'écrire son glorieux futur : quel paquet de chips écrasé au fond, quel tube de crème solaire explosé dedans...

Bref, les sacs 727 Sailbags sont beaux, solides (vous avez déjà essayé de déchirer une voile de bateau ?), hyper écolos, fabriqués en France. D'ailleurs, la marque ne fait pas que des sacs, elle décline également d'autres housses et objets déco, et même des robes de mariée ! (qui doivent faire méchamment frout-frout quand tu danses)(les voileux me comprennent).


Bon, je ne sais pas vraiment pourquoi, je continue à penser que 149€ le sac de plage c'est un petit luxe. Mais c'est bientôt mon anniversaire... et puis souvenez-vous ;)


vendredi 14 mars 2014

spotted : le cheche h&m

Bien grand, en voile doux et léger, avec sa dentelle et les pompons, j'adore son petit air oriental et je sens déjà qu'il va m'accompagner jusqu'à la fin de l'été. 9,90€ chez h&m (je devrais peut-être aller en chercher un deuxième puisque c'est un basique... non ?)



mardi 11 mars 2014

Et si je testais le no poo

... sur ma fille ?

Pas besoin d'essayer de la convaincre des (pseudo) bienfaits de cette nouvelle tendance aux relents hippie-new-age, elle déteste se laver les cheveux.

Ce qu'elle aimerait plus que tout, ce serait que j'abandonne mon combat contre les nœuds et les cheveux collants.  Des dreadlocks, donc ! Voilà ce qui lui conviendrait. (Pas de bol, elle est tombée dans la mauvaise famille)(en plus c'est pas courant sur les asiatiques).

Alors si le no poo est vraiment efficace... pourquoi pas ? (dans le cadre d'une stratégie d'évitement du conflit). 
Bon, elle n'est pas fan du brossage non plus, va tout de même falloir négocier un peu. 
Mais j'avoue que je nourris quand même quelques réserves quant à la perspective de l'odeur au bout de quelques jours (et quant à expérimenter sur sa fille ce qu'on répugne à faire sur soi-même, mais c'est un autre débat). Elle, ça ne lui poserait pas trop de problème, quand je prévois de laver son doudou pestilentiel dont la personnalité est déjà prononcée, elle me répond il sent pas mauvais, il sent moi. Et chaque fois cette phrase me piège : impossible d'expliquer à son enfant que son moi est pestilentiel (sauf à envisager une future longue et coûteuse thérapie).

A la réflexion, je ne vais même pas lui expliquer que ça existe.

Allez hop ! Mélusine, c'est l'heure du bain.



lundi 10 mars 2014

Personnalisons un peu Zara.

La robe Zara dont je vous parlais mercredi est arrivée. En même temps que le printemps. Je suis ravie de mon achat, elle est vraiement sympa. Bon très transparente en haut (la jupe est doublée donc en bas ça va), j'ai préféré mettre un petit débardeur en dessous mais je n'avais que du blanc sous la main. Ce serait bien plus joli avec un rouge corail (ça sent la virée chez American Vintage). Et en parlant de blanc (de poulet) c'est chaque année la même vision d'horreur émotion quand on redécouvre les jambes qu'on a planquées sous les pantalons tout l'hiver... Dieu-Adobe merci, le filtre photoshop atténue la douleur en attendant un vrai hâle.
Quant à la robe (c'est un peu le sujet du jour quand même), les manches longues étant montées avec un volant qui fait le tour au niveau de l'épaule, j'ai pu découper lesdites manches dont je ne voyais finalement pas trop l'intérêt (découpe planquée par le volant).



samedi 8 mars 2014

Ravissantes, non ?

... dixit la fille à qui on vient d'annoncer 15 jours de beau temps après deux mois et demie de pluie ;)


60 € chez Mango

vendredi 7 mars 2014

Geek ? Arty ?

ou juste délicieusement régressif ce petit space invider


Bracelets Littlegrigri en argent 25€ et 18€
:)

mercredi 5 mars 2014

Le soleil, enfin !

Et avec lui les envies de petites robes printanières...

Zara 40€


Sessun 128€



See U Soon 30€


Laurence Dolige 150€ 
(la photo est un peu terne mais je l'ai vue en boutique, elle est vraiment très fraîche)



COS 79€

:)

mardi 4 mars 2014

On noue son pull donc

pas la peine d'attendre l'hiver prochain ;)

Stella McCartney AH14 (photo ©The Sartorialist)

Givenchy AH14 (instagram @alexandragolovanoff)

lundi 3 mars 2014

La chaise bien élevée

A la première lecture du catalogue am.pm. cette saison, la chaise Vahiva s'est imposée comme le modèle parfait pour remplacer le plastique ikea (et en attendant mes Perriand). Elle s'est imposée à moi, principalement. Mon homme était plus... disons... dubitatif (Pourquoi ? on a déjà des chaises).
J'ai donc à nouveau fait preuve de modération et n'en ai commandé que deux (pour commencer).



Je ne suis pas déçue, elles sont superbes. Après les avoir montées, l'homme en a d'ailleurs (vaguement) convenu. Il a également noté (avec une pointe de perfidie) que l'inclinaison excessive du dossier ne permet pas de s'appuyer sans se vautrer. Force est de reconnaître que (pour paraphraser Perceval) c'est pas faux. Néanmoins, jamais à court de mauvaise foi d'argument, j'ai fait valoir qu'une bonne éducation interdit de s'appuyer au dossier.
Chacun le sait, ça va sans dire, mais un petit rappel de temps en temps...


Françoise de Quercize, Guide des bons usages dans la vie moderne, Larousse, 1952. Un ouvrage tout à fait savoureux (quoique un tantinet désuet) que je vous recommande chaudement.

;)