vendredi 12 septembre 2014

Ça se confirme...

S'il y en a bien un dont je ne me lasse pas, c'est le chino Sandy Reiko. Je vous en avais déjà touché un mot il y a deux ans, lorsque je venais d'avoir la révélation. Post dans lequel je montrais déjà des signes inquiétants de démence et qui est l'un des plus lus de ce blog...  de quoi repositionner avec humilité mon génie mon talent mes hypothétiques aptitudes de pseudo rédactrice mode.

Néanmoins, si le contenu éditorial est discutable dans sa forme, le fond est bien là : ces chinos sont de pures merveilles (confortables, couleurs sublimes, et en bonus apparence -2kg). Voici mon petit dernier, un très joli blanc cassé bien dans l'esprit minimal chic (je n'ai pas fini de vous en servir...), mon obsession actuelle. Je garde aussi un œil sur le carbone de la nouvelle collection.


Bon, c'est pas tout ça mais il faut que j'aille boucler mon sac. Escapade dans le désert des Bardenas ce week-end :) A suivre sur instagram (si vous n'avez rien de mieux à faire).

3 commentaires:

  1. première fois que je commente mais je viens souvent ici!
    Je suis une dingue des chinos Reiko. Je ne veux même pas savoir combien j'en ai. Je confirme, le carbone est top. il va avec tout. Le kaki est sublime...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bienvenue :) (j'aime bien les commentaires, on se sent tout de suite moins seul)
      Il semblerait donc que j'aie effectivement besoin d'un carbone...

      Supprimer
  2. Je ne connaissais pas, j'aime bien!!! À explorer....

    RépondreSupprimer