jeudi 14 mai 2015

Double madeleine

Proust n’a qu’à bien se tenir avec ses madeleines, moi j’ai mon 501 et mon bomber. C’est-à-dire pile l’uniforme que j’arborais en fac de droit (a long time ago, période early Pixies). J’ai adoré mon bomber, un schott kaki que j’ai usé jusqu’à la trame. Dans l’univers bourgeois et policé de mon enfance, porter un bomber c’était presque subversif (on était plutôt Brabour dans la famille)(bon OK, j’ai aussi eu un Barbour)(bleu marine…)(d'ailleurs je portais volontiers le bomber avec un vieux carré Hermès de ma mère, on a les subversions qu'on peut). Attention, je préfère préciser que fac de droit + bomber ne veut pas NÉCESSAIREMENT dire GUD.
N’empêche, un peu bombé (nan !) comme une carapace, je m’y sentais chez moi, dans mon petit monde douillet. 



Voilà sans doute pourquoi je me suis ruée sur cette collab Schott x American College. Voilà sans doute pourquoi, malgré la multitude de coloris proposés, j’ai choisi le kaki. Voilà sans doute pourquoi ce soir j’ai (presque) 20 ans.


Celui-là je le garderai (jusqu’à ce que Mélusine me le pique) parce-que c‘est un basique au même titre que le sweat-shirt gris. Il est également possible que j’aie été un peu influencée (je n’ai pas tant de personnalité que ça) par ce sublime tumblr : Death by Elocution (amis minimalistes de tous pays, unissons-nous).

2 commentaires: