mardi 22 septembre 2015

Crime de lèse-Maransté ?

Garance Doré nous l'a bien expliqué à l'occasion du Festival de Cannes : pour qu'une robe nous aille parfaitement, il ne faut pas hésiter à la faire retoucher (je l'avais noté au cas où j'aurais une montée des marches prochainement un jour dans mes rêves)(je tiens à être nickel dans mes rêves).

J'avais justement un joli mariage samedi (mais aucune montée des marches, j'étais un peu déçue) et l'intention de porter une robe asymétrique en soie kaki Isabel Marant. Une robe avec une manche drapée sur l'épaule à gauche et une (très grosse) épaulette à droite. 

La même robe IM en laine, je n'ai pas retrouvé le visuel original en soie.
L'effet est très joli sur un mannequin filiforme d'1m80. Sur moi ça faisait... un peu bizarre (genre Quasimodo) et la manche de droite m'empêchait de lever le bras (pas hyper pratique pour danser). 

J'ai donc décidé d'enlever l'épaulette et vu rapidement qu'il ne serait pas trop compliqué de remonter la manche droite en drapé (précisons que je sais coudre). L'idée qu'il serait plus sage de confier le boulot à une bonne couturière pro m'a traversé l'esprit (c'est quand même une robe Isabel Marant). Seulement je viens d'emménager et je n'en connais pas encore ici. Prendre le risque de confier ma robe à une couturière trouvée dans l'annuaire (sans aucune référence)... je ne suis pas assez joueuse. Il y a bien une retoucheuse dans mon quartier, mais allez savoir pourquoi, j'ai préféré la tester sur l'ourlet de mon pantalon à pont Promod (elle travaille très bien). 


Tadaaam !


J'ai fini par me lancer. Après plusieurs jours de réflexion.
J'ai d'abord réfléchi à la meilleure façon de procéder, j'ai fait plusieurs essayages/épinglages. Puis au fur et à mesure du travail, j'ai commencé à avoir des doutes. Pas à propos de la réalisation, non. 

J'ai commencé à me demander si J'AVAIS LE DROIT DE LE FAIRE ? 

À me dire que je modifiais (un peu) la structure de la robe, ce qui équivalait quand même à attaquer l'essence du style d'Isabel Marant ?? À penser que c'était quand même HYPER PRÉTENTIEUX de retoucher l'œuvre d'Isabel Marant... Un soir, j'ai même eu un accès de panique en pensant "Hiiiiinnn... et si elle vient au mariage et qu'elle voit que j'ai trafiqué sa robe, qu'est-ce que je fais ?!!!" (mytho et fatiguée). Le lendemain matin (après une nuit de sommeil) je me suis dit que c'est quand même fou ce culte qu'on lui voue, non ? (et aussi qu'il faut que je me couche plus tôt).

Malgré tout ça je l'ai quand même fait (je suis dingue). 
Et j'implore votre mansuétude Majesté.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire