samedi 10 octobre 2015

Spotted : la parka longue Sorel

Je vous le concède, il faut le voir comme un investissement (900€), mais il commence à faire un peu frisquet, non ? (qui, moi ? frileuse ?) Chaque fois que l'hiver revient, ça me reprend... cette obsession pour les parkas.
Ceci-dit, je vous rappelle que j'ai changé de région, et ici IL NEIGE L'HIVER (que de la neige tienne à Biarritz, c'est arrivé une fois en 15 ans)(du coup j'appréhende un tout petit peu).

Vous ai-je raconté que début septembre, j'étais tranquilou en train de discuter (en T-shirt sous un soleil radieux) avec le sympathique vendeur d'une jardinerie du coin ; je choisissais un pittosporum et lui demandais s'il fallait que je rentre les plantes de ma terrasse l'hiver, notamment mon olivier et mon figuier ? Vous auriez dû voir ma tête quand il m'a répondu Ça dépend, cet année on a eu un hiver très doux, on n'est pas descendu en dessous de -10°. Inutile de préciser qu'il s'en est fallu de peu que je m'évanouisse. Et depuis, je nourris quelques angoisses dès que la température baisse.

Voilà sans doute pourquoi cette année j'ai jeté mon dévolu sur une parka longue (et même pas kaki !!?) et aussi parce qu'en venant ici en février dernier, j'ai retrouvé une sensation oubliée depuis l'enfance... le froid qui pique les jambes à travers le jean !!

Alors, ok, cette parka Sorel est un investissement, mais une petite voix (flippée) me dit que je vais le rentabiliser (et puis ce genre de pièce se garde 10 ans)(mon argument favori). Totalement étanche et entièrement doublée de duvet gonflant (la promesse d'y être comme dans mon lit), comment résister ?


:)  En prime, son nom me fait marrer : Joan of Arctic. Ami du calembour, bonjour.

1 commentaire: