dimanche 22 novembre 2015

...

Pardon pour ce mutisme. Comme vous, l'effroi m'a saisie. Mais avec un tout petit peu de recul, je suis heureuse de voir la belle humanité que la barbarie a fait éclore.


On n'oublie pas. On se tient droite, on relève la tête, et on continue à rire, sourire, chanter, danser, boire, s'aimer... à VIVRE !

:)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire