mardi 15 décembre 2015

Crise de frange.

Tous les 3-4 ans environ (c'est assez régulier), j'ai une crise de frange. 
Comme pour une f****!! crise de migraine, celle-ci est précédée d'une sorte d'aura : la certitude qu'il faut que je change de tête (vite) et surtout que je cache ce front immense. Il est arrivé (une fois ou deux) que je commence par prendre rendez-vous chez le coiffeur, mais généralement, la crise étant aigüe, je crée cette frange moi-même d'un coup de ciseaux assuré stupide. Ensuite je réalise que Tiens ! c'est vrai, je ne suis pas coiffeuse et 24h plus tard j'arrive ventre à terre chez mon coiffeur en le suppliant de rectifier le tir.

Dans le post précédent, vous pouvez donc admirer ma "frange maison". Puis ci-dessous le travail peaufiné par ma nouvelle coiffeuse (qui ne s'est même pas moquée de moi)(ça fait seulement trois fois que j'y vais, nous ne sommes pas encore vraiment intimes).

D'après mes statistiques personnelles, je devrais me lasser d'ici trois mois. Et décider alors de la laisser pousser, passant par cette longue et horrible période durant laquelle la frange est suffisamment longue pour me gêner l'oeil droit mais pas assez pour tenir derrière l'oreille. Période dite de la "tentation de la barrette". Puis ce qui sera devenu une mèche qui poussera tranquillement jusqu'à se fondre avec le reste des cheveux. 

Dans 3 ou 4 ans, j'aurai soudain envie d'une frange (je souffre d'amnésie capillaire).
Entretemps, j'aurai expérimenté pas mal de choses côté couleur... (même si je viens de (re)jurer que je ne toucherai plus jamais à ma couleur pour retrouver mes cheveux gris-mais-pas-assez).


2 commentaires:

  1. Moi je n'ai jamais osé passer à l'action même si parfois je trouve le dégradé de mon coiffeur trop léger donc j'y vais ...pour repartir chez le dit coiffeur le lendemain ! ceci étant j'adore votre frange de côté très féminin

    RépondreSupprimer
  2. Moi j'aime bien les grands fronts, et je trouve que le front dégagé vous va bien, mais la frange donne un petit coup de jeune et adoucit le visage.

    RépondreSupprimer