mardi 8 décembre 2015

Survivre à Genève #3

A l'instar de ma copine Juliette (expatriée en Chine), où que je sois dans le monde, je me sens toujours un peu à la maison quand j'entre dans une boutique Hermès (au point de trouver quelque peu incongru qu'on me parle dans la langue du pays).


La semaine dernière j'ai rendu ma première visite à la boutique Hermès de Genève. Je n'avais pas le mal du pays mais ma pile de montre à changer. J'y ai retrouvé cette délicieuse ambiance chaleureuse et feutrée. (Globalement le genevois est plutôt chaleureux. J'imagine que les suisses doivent avoir la sensation de se faire rudoyer chez nombre de commerçants français !! #ashamed).

Une dame charmante s'est occupée de ma montre, puis m'a demandé : Vous vouliez voir autre chose ?
Avouez qu'il aurait été grossier de lui opposer un refus (peut-être que, comme les chinois, les suisses n'aiment pas perdre la face ?). D'autant que lors de ma quête d'idées cadeaux, j'avais pas mal salivé sur La Maison des Carrés
J'adore les carrés. Héritage familial. Même si je ne suis pas très fan des imprimés équestres ou trop classiques, mais je me damnerais pour un graphisme contemporain et surtout pour les couleurs vives qui réveillent à merveille une tenue grise (ou marine, ou camel, ou blanche... enfin, vous avez saisi le principe).  
A vrai dire je porte plus facilement les gavroches. Je trouve les carrés 90 un peu trop grands pour moi, mais ne chipotons pas, c'est noël.

- Oui, volontiers. J'ai vu un très joli carré sur votre site. Un cheval ailé graphique et très coloré sur un fond beige. 
- Je crois que je vois celui dont vous parlez, il s'appelle Pegasus.

Et nous voilà plongées dans les carrés chatoyants, mais problème : Pegasus n'est pas du tout le modèle que j'avais repéré... et en plus il ne me plait pas. 
Pourtant, ce nom me dit quelque chose. J'insiste un peu en expliquant que le fond est beige à pois, un peu à la Roy Lichtenstein, mais elle à beau en déplier plusieurs, ce n'est pas ça... 
Nous commencions à être toutes les deux un peu dépitées (pas pour les mêmes raisons) lorsqu'une autre vendeuse est venue à notre rescousse (sainte femme) : Je crois que vous nous avons bien celui que vous cherchez, mais ce n'est pas un carré nonante, c'est un carré septante.

Mais oui, c'était un carré 70 ! 
Et je suis bien en Suisse :)

carré hermes Pegase Pop
Carré 70 Pegase Pop

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire