mercredi 24 février 2016

LOHIM #10 Cent fois sur le métier...

Tellement longtemps que je n'avais pas fait mon autocritique capillaire,  je dois avouer que je suis au bout du rouleau. Ou au début. Je ne sais plus, je suis perdue.

En août 2013, je décidais de ne plus me colorer les cheveux et d'assumer les beaux cheveux gris qui s'annonçaient. Aout 2013 ! Deux ans et demi. Si j'avais tenu, aujourd'hui j'aurais totalement retrouvé ma couleur naturelle. Si j'avais tenu. Parce-que pour être honnête, il faut être super forte (ou super sûre de soi)(ce qui revient au même) pour gérer la période dite de transition, qui dure tout de même deux ans.

Moi, tous les six mois en moyenne, j'ai un moment de faiblesse.
La première fois, 5 mois après avoir tout arrêté, j'ai cru au mythe de la coloration de type I, celle qui est censée s'estomper complètement après quelques shampoings (#connerie) et qui en réalité s'estompe partiellement en ne laissant que les pigments oranges (ceux à qui je vous une haine sanguinaire).

La deuxième fois j'avais réussi à tenir 10 mois. J'aimais vraiment le gris qui apparaissait autour de mon visage. Enfin, devant. Parce-que c'est aussi le temps qu'il m'a fallu pour comprendre que mes cheveux restent châtains derrière. Du coup, dans un moment de faiblesse j'ai commencé à faire des mèches. Pour harmoniser. Et j'en ai fait tous les trimestres pour fondre la couleur qui est devenue de plus en plus blanche. Enfin, blonde finalement. Enfin, jaune objectivement.

Jusqu'à ce que je trouve ça tellement jaune, il y a 4 mois, qu'en proie à un accès de démence une dépression profonde et soudaine, je fasse trois supermarchés un samedi à 19h45 pour trouver la nuance Mochaccino Glacé de Casting Crème Gloss, une couleur soin qui s'estompe en 28 shampoings (#bullshit et re #connerie). Et que je recommence début décembre afin d'avoir une jolie couleur à Noël (#connerie) (j'apprends pas vite, hein ?). 
La dernière fois que je suis allée me faire couper les cheveux, la coiffeuse m'a trouvé des reflets verts (bon ben, au moins ils ne sont pas oranges).



Me voilà repartie deux ans en arrière, si ce n'est que je n'ai plus de traces de coloration permanente, même sur les longueurs (youpi). Que les mèches qui ont été très décolorées (pour faire du blanc-jaune) sont à présent très abimées. Que les produits Mythic oil que j'utilise depuis deux ans semblent être bourrés de silicone (et je n'ai pas très bien compris pourquoi, mais apparemment les silicones étouffent les cheveux)(il y a sans doute une explication plus pertinente, pas le temps de chercher); donc je passe aux produits sans silicone)(je vous dirai).

Et enfin, je sais maintenant qu'il faudra sans doute que je trouve un moyen d'harmoniser mon gris pour le rendre plus uniforme SANS faire de mèches platines. Si quelqu'un connaît un(e) coloriste expert(e) dans la région de Genève... (on m'avait donné une super adresse à Paris mais prendre l'avion pour aller chez le coiffeur c'est un peu trop Beyonce-attitude non ?)



Pour ceux qui ont raté les nombreux et souvent pathétiques épisodes précédents, tout est ici :
LOHIM #1
LOHIM #2
LOHIM #3
LOHIM #4
LOHIM #5
LOHIM #6
LOHIM #7
LOHIM #8
LOHIM #9


2 commentaires:

  1. Bonjour,
    Allez faire un petit tour sur le super site "50 nuances de gris", vous y trouverez des dizaines de beaux témoignages, des conseils et surtout des encouragements pour vous aider dans votre démarche.
    Bon courage, ça vaut vraiment le coup !

    RépondreSupprimer
  2. Hello,
    Grippée, au fond de mon lit, j'ai un peu de temps...

    Le silicone, c'est de la saloperie!
    Tu crois avoir un beau cheveux en utilisant des produits industriels pour les cheveux mais en fait, ton cheveux est lisse et soyeux en surface mais en dessus de cette couche, les cheveux s'abîme, etouffe..,
    Lire ce genre d'article
    http://www.meschroniquesbeaute.com/2013/06/pourquoi-arreter-dutiliser-du-silicone.html?m=1

    Ensuite Julien propose qqch contre le jaunissement... Il a mal tourné son article, en parlant des papys/mamies car il écrivait pour des seniors mais les conseils sont quand même valables!
    http://www.lessentieldejulien.com/2015/12/beaute-cheveux-gris/

    J'aime bcp ce Julien Kaibeck, j'ai son bouquin et je l'ai déjà rencontré à des conférences, il est de bon conseils!
    http://www.lessentieldejulien.com/2015/12/beaute-cheveux-gris/

    Sinon va faire un tour ds une boutique bio, tu trouveras un shampoing de ce type la

    http://www.aucoeurdesracines.fr/beaute-du-cheveux/shampoings/shampooing-centauree-and-citron.html

    http://www.greenweez.com/coslys-shampooing-cheveux-blancs-500ml-p27509

    http://www.boutiquebio.fr/eumadis-shampooing-capilargil-reflet-brillance-cheveux-blancs-p-5626.html

    Allez courage!
    Je t'embrasse



    RépondreSupprimer