lundi 22 février 2016

Skier avec style

Je n'ai eu de cesse de me plaindre de la rigueur de l'hiver genevois (15 ans de Pays Basque ça vous rend difficile question climat). Rigueur toute relative d'ailleurs, car pour l'heure nous ne sommes mêmes pas encore descendus sous les -10°, cet hiver est donc considéré comme exceptionnellement doux (de quoi se plaint-elle la princesse ?!). 
Je fais (semblant de faire) amende honorable parce-que ce week-end j'ai goûté au réel luxe d'avoir des pistes de ski à un quart d'heure de chez soi. On annonçait un dimanche splendide, et il l'a été :)

L'occasion de rédiger (enfin!) un post de saison : Comment skier avec style (nous parlons bien de l'équipement, pour ce qui est de votre façon de skier, voyez avec l'ESF). 

Tout d'abord mention spéciale pour ce très joli blouson Roxy qui a déjà connu les pistes froides et boueuses de Megève (où il n'y avait pas de neige à Noël mais parfois de la pluie, frustration) et les matins gelés du Jura. Chaud, parfaitement étanche et très bien conçu. J'ai souvent une pensée éperdue de reconnaissance pour la chef de produit qui a doublé les poches de polaire toute douce. L'inclusion de capsules Biotherm dans le textile du col est un gadget marketing (pas vu ce que ça apportait), mais pour le reste, tout est très bien pensé : les poches qu'il faut, l'essuie-lunettes... et sa coupe slim est flatteuse, il est top !



Dommage d'avoir un blouson à la coupe flatteuse, si c'est pour le porter avec un pantalon baggy hyper confortable pour les tricks de snow. Si vous n'avez pas compris ces trois derniers mots ou si vous avez dépassé (de justesse) les 25 ans, je vous invite plutôt à opter pour le fuseau afin de ne pas casser la ligne. Un fusalp bien entendu. Un investissement, certes (mais amorti sur dix ans, souvenez-vous).

Plus personne ne skie sans casque (Si ?! vous êtes dingues ou quoi ??). Il convient de choisir le sien avec soin. Prenez votre temps, essayez-le. Il faut qu'il soit confortable, qu'il tienne bien sans serrer. Et tant qu'à faire, il doit garder les oreilles bien au chaud. Je suis allée un peu vite en achetant un casque blanc mat qui, à l'usage, est parfaitement confortable mais fait un peu casque de chantier sur les photos. J'aurais dû chercher un peu plus et prendre celui-là chez OSBE (un petit peu cher mais on trouve des casques à tous les prix, il suffit de fouiller un peu).


Les gants qui doivent être chauds et étanches, en plus d’être beaux. Ces Rossignol et leur look vintage sont très bien :



Evidemment, après les ski on chausse les Sorel, dont j'ai déjà parlé maintes fois


Et enfin, l'accessoire indispensable sur les pistes, c'est cette pochette étanche Havaïanas qui a juste la bonne taille pour contenir votre téléphone, de la monnaie et le pass de votre chambre (ou les clés de l'appart pour les heureux propriétaires). C'est mon filleul qui me l'a ramenée du Brésil (parfaitement coordonnée à mon blouson, cet enfant est un génie) mais si vous n'avez pas de famille au Brésil, on en trouve sur le net. Initialement prévue pour la plage, elle est parfaite pour protéger votre nécessaire de survie en cas de plongeon involontaire dans la poudreuse (nan, pas moi, je skie toujours avec style).



2 commentaires: