lundi 4 avril 2016

Mon homme, ce fashion visionnaire

Dans la série j'ai de la chance, quand mon homme se rend aux US, au siège de sa boîte, c'est juste à côté d'un outlet J.CREW. Chaque fois que je le vois partir, je me console en espérant qu'il aura le temps d'y passer (et aussi à la perspective de dormir en étoile de mer).


Je sais qu'au moment où il pénètre l'endroit, il tremble légèrement à l'idée de se tromper (je suis un tout petit peu exigeante et plutôt du genre à le dire quand je n'aime pas)(comment ça tête-à-claques ?). 
L'été dernier, il ma ramené cette marinière. La marinière, c'était la quasi-certitude de tomber juste. 
J'ai dit merci (sincèrement). Tout en pensant Tiens c'est bizarre ce laçage. Je pourrais peut-être la porter sans le lacet ? Ou pas. Je ne sais pas trop.

C'est en découvrant les collections de cet été que j'ai compris que mon homme était purement et simplement un visionnaire :)



1 commentaire:

  1. JE regarderai Tanguy différemment à l'avenir... Mais comment as-tu pu te demander ce que le laçage faisait là???

    RépondreSupprimer