jeudi 30 juin 2016

La danse cosmique ? Seriously ??

Pour tout vous dire, j'ai eu un petit coup de moins bien ces derniers temps (fatigue + déménagement calamiteux + pluie incessante ont eu raison de moi)(et de vous aussi)(je le sais, je l'ai lu sur instagram). 
Mais là, ça va.
Je lis des articles à propos de healthy food en boulottant des m&m's, signe que je vais nettement mieux.

Le week-end dernier, après avoir passé 10 jours (presque entiers) roulée en boule sur mon canapé (je m'habille quand même pour bosser, et surtout pour aller à la poste - j'y vais tous les jours - je ne veux pas être la folle qui vient en pyjama). Donc, le week-end dernier (disais-je avant cette digression peu glorieuse), pile avec l'arrivée du soleil, je me suis dit qu'il fallait que ça change ! suivant comme toujours ma philosophie de vie qui tient sur une carte postale (il me semble que ça existe aussi en poster)(mais pas sûre que cela relève mon égo) :


Et vous savez quoi ? Je me suis fait un peu violence (j'avais encore une f****** migraine) mais je me suis remise au yoga (abandonné depuis 3 semaines)(au bas mot). Une petite séance de 20 mn (j'avais une migraine !) avec Adrienne (elle est marrante + elle dit tout le temps qu'on s'en fout si on n'y arrive pas)(c'est ma cops de youtube). 
:) Et qu'est-ce que j'ai bien dormi ensuite !!! 
Je passe mon temps à lire des conseils nutritionnels que je ne suivrai jamais (ou pas longtemps), mais je suis réellement définitivement accro aux bienfaits immédiats du yoga (syndrome de la quarantaine totalement assumé). 

Du hatha yoga pour être précise (dans mon cas).
En octobre, j'avais testé (enfin testé... je me suis inscrite pour un an) le yoga de l’énergie (le seul cours où il restait de la place). 
Comment dire ? Pas pour moi. 
Cette pratique n'a d'énergique que le nom. Plus on avançait dans les semaines et plus c'était perché ! A la troisième séance d'affilée consacrée à la danse cosmique (me demandez pas), je me suis défilée, prétextant lâchement un mal de dos imaginaire (mais tout de même moins violent qu'un je regarde sans cesse ma montre pendant vos pratiques, c'est mauvais pour mes cervicales). 
Et depuis, c'est avec Adrienne que je pratique (yoga & anglais, hyper optimisé comme j'aime), en attendant de retrouver un cours pas virtuel dans le coin (je cherche vraiment).

Namasté les amis !

Je fais les deux en fait (pas en même temps)




2 commentaires:

  1. J'ai besoin de ce verre ! on le trouve ou ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sur Etsy : https://www.etsy.com/fr/listing/258020782/verre-de-vin-de-yoga?ga_order=most_relevant&ga_search_type=all&ga_view_type=gallery&ga_search_query=yoga%20wine%20glass&ref=sr_gallery_5

      Supprimer