mardi 23 août 2016

Prolonger (comme on peut) les vacances.

L'un des gros avantages à être son propre patron : tu t'habilles comme tu veux au boulot !

Plaisir que je savoure d'autant plus après avoir travaillé sept années dans une société financière, laquelle n'encourageait pas vraiment la fantaisie dans ce registre (fashion n'était pas dans la job description). Sept années en gris, noir ou marine... certains jours, un peu olé olé, je me souviens avoir osé le camel (it was a long time ago, mais ça laisse des traces). Et encore, j'étais en Direction Commerciale, je vous laisse imaginer le délire à la Finance...

Si à l'époque on m'avait dit que je bosserais un jour en short blanc (!!!), petit top sans manche et espadrilles rose fluo, je pense que j'aurais appelé la RH (pour signaler un comportement douteux). Il m'arrive encore parfois de me demander si j'ai le droit d'oser telle ou telle transgression (comme se balader dans Genève en tongs par exemple ?)(j'étais si jeune, je réalise qu'ils m'ont lavé le cerveau !!!) 

Donc l'ooy (l'ootd, mais d'hier, vous suivez ?) : le top Feston Sezane arraché de justesse lors de la remise en vente des retours la semaine dernière, un vieux short Etam blanc (increvable), mes espadrilles fluo et une manchette colorée Littlegrigri



Bon ok, les RayBan sur la photo, c'est pour la frime. Elles sont polarisantes, je ne vois rien à l'écran (pas faute d'avoir essayé de travailler sur la terrasse).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire