jeudi 1 décembre 2016

Shame on us !

Quand on passe sa vie sur internet (oh ça va ! c'est pas uniquement pour le shopping) 
Quand on travaille sur internet, on comprend vite comment ça fonctionne : pas de hasard sur le net, que des algorithmes. N'importe qui peut créer une fiche wikipédia ou un faux site d'info qui a l'air plus vrai qu'un site institutionnel... bref, on trouve de tout sur le net, le meilleur comme le pire. Et le pire est accessible en un clic ! Certes, vous et moi sommes adultes, nous savons faire la part des choses (quoique... quand on voit le nombre d'hoax relayés sur facebook...). Pour planter le décor familial, il faut que vous sachiez que mon homme travaille aussi dans le web.


L'esprit critique de Mélusine (12 ans) étant encore assez peu développé ("maman, je te jure, au collège y'a une fille chelou qui se ballade avec un couteau de boucher dans son sac"), il a fallu mettre des garde fous. 
Son ordinateur est dans le bureau de son père (il n'y avait pas de place dans le mien et c'est mieux comme ça, ils ont la même conception du rangement) (je ferme la porte). Pas de téléphone ni de tablette dans sa chambre le soir. Tous les appareils auxquels elle a accès sont configurés en mode safe search, nous préférons en effet qu'elle ne se familiarise pas trop avec le porno, ni avec les décapitations (question de choix personnels, j'en conviens). 
Mais surtout, le deal de départ est le suivant : ok pour aller sur le net et sur certains réseaux sociaux, mais à tout moment son père ou moi nous réservons le droit de contrôler ce qu'elle y fait.

Nous avons fait un petit check la semaine dernière et j'avoue que sa dernière recherche : manuscrits des moines copistes nous a plongés dans la perplexité. Mon homme a même, un furtif instant, envisagé que c'était une recherche bidon pour cacher ses vraies activités sur la toile (voire dans le deep web)...
Travailler dans le net nous a peut-être rendu un tout petit peu paranos. Après vérif (et des dizaines de tutos coiffure plus tard) elle faisait juste ses devoirs. 
(On va se détendre, ça va aller).


Un petit cadeau pour vous détendre vous aussi :)









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire