lundi 11 juin 2018

L'Intimité symbiotique de Perrine

Vous êtes à Barcelone en juillet ? Je suis jalouse ! 
J'ai toujours voulu vivre à Barcelone mais mon homme se montre assez peu coopératif sur le projet (il ne parle pas espagnol par exemple).

Donc, si vous avez la chance de passer par Barcelone en juillet, je vous invite à aller découvrir le travail hyper rafraichissant (j'espère qu'elle ne m'en voudra pas pour le qualificatif) de l'illustratrice Perrine Honoré. J'adore me balader là où elle nous emmène :) 


En attendant juillet (où si vous n'avez pas prévu de passer par Barcelone), vous pouvez découvrir son travail sur son site https://perrinehonore.com (les basques y trouveront un joli clin d'œil).



Le vernissage de son expo aura lieu le 
4 juillet à 20h 
Galerie MISCELANEA 
10, Carrer de Guàrdia, 08001 Barcelona
 - l'expo se tiendra du 4 au 29 juillet - 

Perrine Honoré dans son exposition "Intimité Symbiotique" nous invite à être des enfants et à contempler ses illustrations sans préjugés, répondant à une série de questions et de préoccupations qui inspirent et donnent vie à son travail.

L'artiste tente de déchosifier le corps et d'effacer de manière généreuse et colorée cette frontière entre le féminin et le masculin.

Elle partage des images et des scènes d'êtres humains émancipés, imparfaits et sensibles, qui se dévoilent sous nos yeux pour nous rappeler que nous sommes nature, la sève, l'eau et la vie.

Où finit ce que nous considérons comme «je» et où commence «l'autre»? Suis-je seulement mon corps ou suis-je un corps et quelque chose d'autre? Est-ce que je considère la terre comme faisant partie de moi ou est-ce un agent externe? Peut-on dire que l'être humain vit actuellement en symbiose avec la terre? Est-il possible que nous ayons une vision trop arrogante et anthropocentrique du monde?

Et si nous prenions plus soin les uns des autres, des hommes, des plantes, des animaux et de la planète?

Cette exposition vous donne l'occasion de faire une pause et de vous déconnecter pendant quelques minutes d'un monde effréné auquel nous ne pouvons souvent pas suivre le rythme.

C'est aussi un cadeau que l'artiste nous fait, de s'arrêter sur le chemin et réfléchir sur la lenteur, la contemplation, l'introspection et notre rôle en tant qu'êtres humains sur cette terre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire